Paris Match Belgique

« Je m’en fiche si mes seins atteignent mon nombril » : Gillian Anderson encourage le « no bra » dans une vidéo virale

Gillian Anderson

Gillian Anderson en février 2020. | © Tolga AKMEN / AFP.

People et royauté

Depuis ses deux récents rôles remarqués dans The Crown et Sex Education, Gillian Anderson ne cesse de faire parler d’elle. Ultra inspirante, l’actrice de 52 ans a récemment publié sur son compte Instagram un message contre les diktats liés au port du soutien-gorge. C’est en réponse à une question l’interrogeant sur ses tenues de prédilection en confinement lors d’un live enregistré et republié le 13 juillet que l’actrice a révélé qu’elle ne portait plus de soutien-gorge.

Lire aussi > « The Crown » : Cette imitation parfaite de Gillian Anderson et Helena Bonham-Carter fait le buzz

« Je suis tellement feignante, et je ne porte plus de soutien-gorge. Je ne peux plus porter de soutien-gorge. Je ne peux pas, non », a-t-elle raconté. « Je suis désolé, mais je m’en fiche si… mes seins atteignent mon nombril. C’est tout simplement trop inconfortable », a-t-elle ensuite poursuivi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gillian Anderson (@gilliana)

Sa publication a depuis récolté 600 000 vues et des centaines de commentaires de remerciement et de félicitation des internautes sur Instagram comme sur Twitter. La vidéo a également été relayée par un grand nombre de médias, de Madame Figaro au Huffington Post.

Lire aussi >« Je détestais ça » : Pourquoi Gillian Anderson a quitté Hollywood au pic de sa carrière

La tendance « no bra » connaît en effet un essor grandissant – notamment sur le tapis rouge de Cannes cette année. Beaucoup de femmes se sont affranchies de cet accessoire gênant durant le confinement et ont continué à cesser de le porter ensuite. En juillet 2020, un sondage Ifop montrait que 18% des femmes interrogées âgées entre 18 et 25 ans, ne portaient plus le haut de lingerie. Avant le confinement, le chiffre était de 4%. En cause ? Le confort évidemment.

CIM Internet