Paris Match Belgique

Prince Andrew : La petite phrase lâchée par Lady Di qui voulait déjà tout dire

lady diana prince andrew

La princesse en 1997. | © THE WHITE HOUSE / AFP.

People et royauté

Accusé par Virginia Giuffre d’abus sexuel lorsqu’elle se trouvait sous l’emprise du défunt financier Jeffrey Epstein, le prince Andrew attisait déjà le questionnement de la princesse à son égard dans les années 1990.

Une petite bombe qui disait déjà tout. Alors qu’une plainte a officiellement été déposée à son encontre pour abus sexuels sur mineure, le prince Andrew provoquait déjà dans les années 1990 des interrogations. Dans une interview déterrée par Showbiz CheatSheet, Lady Diana se posait déjà des questions sur la personnalité de son beau-frère d’alors.

Lire aussi > Le jour où Richard Gere et Sylvester Stallone ont failli en venir aux mains pour Lady Di

La princesse de Galles avait en effet déjà remarqué que quelque chose « troublait » son beau-frère. « Andrew était très très bruyant et très agitéIl m’est déjà venu à l’esprit qu’il y avait quelque chose qui l’agitait profondément. Il ne se comportait pas uniquement de cette sorte avec moi », avait confié Lady Di au journaliste Andrew Morton.

Une sortie qui résonne particulièrement aujourd’hui avec le réexamen par la police britannique des accusations visant le prince, après le dépôt d’une plainte aux États-Unis par Virginia Giuffre, qui l’accuse d’abus sexuel lorsqu’elle se trouvait sous l’emprise du défunt financier Jeffrey Epstein.

Virginia Giuffre affirme que le deuxième fils de la reine Elizabeth II est « l’un des hommes puissants » à qui elle a été « remise dans un but sexuel » quand elle a été la victime entre 2000 et 2002, à partir de l’âge de 16 ans, du vaste trafic sexuel pour lequel le financier Jeffrey Epstein a été inculpé et incarcéré, avant de se donner la mort dans une prison de Manhattan, à l’été 2019. Elle a déposé une plainte lundi au tribunal fédéral de Manhattan.

Lire aussi > La raison pour laquelle Lady Di ne changeait jamais de coupe de cheveux

Le prince Andrew, qui avait déjà rejeté ces allégations, est accusé dans la plainte d’avoir « agressé sexuellement » Mme Giuffre, alors mineure, à trois reprises : à Londres chez une très proche d’Epstein, Ghislaine Maxwell, et dans les propriétés de l’homme d’affaires à New York et dans les îles Vierges.

Avec Belga

CIM Internet