Paris Match Belgique

Harry et Meghan se disent « dévastés » par les crises planétaires, et la Toile ne les épargne pas

meghan et harry

Meghan et Harry. | © Meghan et Harry.

People et royauté

Les internautes n’ont pas épargné les Sussex, auteurs d’un message qui divise sur les catastrophes à travers le monde.

 

Le Prince Harry et son épouse Meghan Markle ont partagé un message déchirant sur le site de la Fondation Archwell. Entre la situation en Afghanistan, la catastrophe en Haïti et crise sanitaire, les Sussex sont particulièrement inquiets.

Lire aussi > « Si la Reine avait refusé… » : Harry et Meghan voient rouge et rétablissent la vérité

« Le monde est extrêmement fragile en ce moment », écrivent Harry et Meghan ce mardi, dans un message publié sur le site web de leur fondation, Archewell. « Alors que nous ressentons de la douleur à cause de la situation en Afghanistan, nous restons sans voix. Alors que nous voyons tous comment la catastrophe humanitaire en Haïti s’étend et menace d’empirer après le tremblement de terre du week-end dernier, nous sommes dévastés. »

Les Sussex disent également avoir peur face à la crise sanitaire qui se poursuit, « une crise mondiale exacerbée par de nouveaux variants et une désinformation constante », soulignent-ils.

Face à l’ampleur des désastres, les parents d’Archie et de Lilibet refusent de rester les bras croisés. Ils soutiennent des associations actives sur le terrain en Haïti, en Afghanistan et face à la pandémie de coronavirus. Dans leur message, ils invitent leur communauté à faire de même. « On peut facilement se sentir impuissant, mais ensemble, nous pouvons mettre nos valeurs en action », encourage le Prince Harry.

Lire aussi > La fille de Meghan et Harry, Lilibet Diana, officiellement ajoutée à la succession au trône

Mais les internautes ont sévèrement taclé ce message, arguant qu’il était plein de condescendance et très malvenu. « Ont-ils vraiment rompu leur silence pour dire qu’ils sont sans voix ? Arrêtez de braquer les projecteurs sur vous », peut-on notamment lire sur Twitter.

Avec Belga

CIM Internet