Paris Match Belgique

Le prince Harry, qualifié d’écolo « hypocrite », enchaîne les voyages en jet privé

Le prince Harry, qualifié d'écolo "hypocrite", enchaîne les voyages en jet privé

Le prince Harry. | © IMAGO

People et royauté

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais.

 

Depuis maintenant plusieurs années, le prince Harry ne cesse de répéter son engagement pour la lutte contre le réchauffement climatique. Un combat partagé par sa femme Meghan Markle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ne souhaitent pas avoir plus de deux enfants, comme ils le confiaient en juillet 2019 à Jane Goodall. « Le changement climatique est le problème de société le plus urgent », déclarait encore le prince Harry il y a quelques mois.

Cependant, une fois n’est pas coutume, le prince Harry se voit être accusé d’ « hypocrisie ». Fervent défenseur de l’environnement, il n’hésite pourtant pas à utiliser très régulièrement son jet privé… voire trop même. Cette semaine, le prince Harry a été aperçu dans la même journée à un match de polo caritatif lors du tournoi Sentebale ISPS Handa Polo Cup à Aspen, dans le Colorado, avant de rejoindre son épouse à Santa Barbara, en Californie. Ce sont pas moins de 750 km qui séparent les deux villes et que le frère du prince William a parcouru en moins de deux heures à bord d’un jet (d’une valeur de plus de 5 millions d’euros) appartenant à son ami Marc Ganzi, rapporte PurePeople.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sussex Ailesi ✨ (@sussexailesi)

Une photo prise sur le tarmac qui ne passe pas pour beaucoup de ses détracteurs, l’accusant de la plus grande hypocrisie. Selon le Mail Online, le vol aurait généré près de 10 tonnes de CO2. « Cela semble extrêmement hypocrite, compte tenu de tous ses discours sur le changement climatique. Harry semble se considérer comme quelqu’un qui guide le reste du monde et que son propre comportement n’est pas pertinent. C’est un énorme manque de respect » a déclaré l’auteur spécialiste de la famille royale britannique, Tom Quinn.

Lire aussi > Meghan et Harry : Pourquoi leurs vacances à Ibiza sont tant critiquées

Plus tôt cette année, le fils du prince Charles et de Lady Diana avait déjà été la cible de vives critiques pour avoir effectué quatre vols en jet privé en seulement 11 jours, notamment pour se rendre à un sommet sur le changement climatique en Sicile.

CIM Internet