Paris Match Belgique

La princesse Marie, épouse du prince Hans-Adam II de Liechtenstein, est morte

La princesse Marie, épouse du prince Hans-Adam II de Liechtenstein, est morte

La princesse Marie et le prince Hans-Adam II du Liechtenstein. | © Abacapress

People et royauté

La princesse Marie de Liechtenstein, épouse du prince souverain Hans-Adam II, est décédée ce samedi à Grabs en Suisse, où elle avait été hospitalisée suite à un AVC.

 

D’après un article Paris Match France de Dominique Bonnet

« Le Liechtenstein pleure la princesse Marie », titrait ce dimanche Radio Liechstentein, au lendemain de la mort de l’épouse du prince Hans-Adam II von und zu Liechtenstein. Hospitalisée à Grabs, dans le canton suisse des Grisons, après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral, la femme du souverain de ce petit pays alpin d’Europe centrale s’est éteinte ce samedi 21 août 2021 à 16h43. Elle avait 81 ans. Annonçant ce décès, le Palais a signalé que sa santé s’était progressivement détériorée à la suite de cet AVC survenu le 18 août et a précisé qu’elle était décédée « en présence de sa famille et après avoir reçu les Saints Sacrements de la Dernière Cène, paisiblement et avec une grande confiance en Dieu ».

Marie était la fille d’un comte tchécoslovaque

Baptisée à sa naissance Marie-Aglaé, l’épouse du monarque du Liechtenstein avait vu le jour le 14 avril 1940 à Prague. Elle était la quatrième des sept enfants du comte Ferdinand Carl Kinsky von Wchinitz und Tettau (Kinská ze Vchynic a Tetova en tchèque) et de sa femme, née comtesse Henriette von Ledebur-Wicheln. Obligée de quitter la Tchécoslovaquie en 1945, sa famille a fui en Allemagne. Une expérience de vie qui l’a tout naturellement conduite à se préoccuper du sort des réfugiés, des nécessiteux et des persécutés. Après sa scolarité en Allemagne, Marie-Aglaé s’est rendue en Angleterre pour y perfectionner son anglais, puis a rejoint l’Académie des arts appliqués de l’Université de Munich d’où elle est sortie diplômée après six semestres d’études. Ont suivi un court séjour à Paris pour améliorer son français, puis un emploi de dessinatrice industrielle dans une imprimerie à Dachau. Fiancée en 1965 au prince Hans-Adam, de cinq ans son cadet, elle l’épousa le 30 juillet 1967. De leur union sont nés quatre enfants : le prince héréditaire Alois (le 11 juin 1968), le prince Maximilian (le 16 mai 1969), le prince Constantin (le 15 mars 1972) et la princesse Tatjana (10 avril 1973). Ceux-ci leur ont donné 15 petits-enfants.

Le 13 novembre 1989, son mari est monté sur le trône du Liechtenstein, après la mort de son père le prince François-Joseph II, faisant d’elle la princesse consort de cette principauté alémanique située entre l’Autriche et la Suisse. Mais le 15 août 2004, le couple s’est un peu retiré. Tout en gardant le titre de « prince souverain », Hans-Adam II a en effet confié la régence du pays à leur fils aîné.

CIM Internet