Paris Match Belgique

« Hollywood n’était pas pour moi » : Johnny Depp a rencontré son public à Deauville

"Hollywood n'était pas pour moi" : Johnny Depp a rencontré son public à Deauville

Johnny Depp au 47e Festival américain de Deauville. | © Julien Reynaud / Abacapress

People et royauté

Johnny Depp a rencontré le public du 47e Festival américain de Deauville dimanche après-midi. Paris Match y était.

 

D’après un article Paris Match France de Léa Bitton

Des « Johnny on t’aime » se faisaient entendre depuis la foule… Johnny Depp est arrivé dimanche après-midi à Deauville pour y rencontrer son public, ainsi que la presse, avant la présentation de City of Lies le soir-même.

Casquette gavroche sur la tête, l’acteur américain a fait une entrée fracassante en fumant la fin de sa cigarette. La star internationale de 58 ans a retracé son parcours au micro de Gaël Golhen, rédacteur en chef du mensuel Première. Entre deux histoires, Johnny Depp, qui s’est qualifié d’acteur « punk rock », a joué avec son public et s’est amusé à le saluer de plusieurs gestes de la main.

L’acteur de Pirates des Caraïbes a discuté avec ses fans – mot qu’il juge d’ailleurs « dégradant ». « Les gens qui vont au cinéma payent et j’estime que ce sont eux les patrons des studios, ce sont eux mes employeurs. Il serait temps que les studios s’en rendent compte », a-t-il déclaré avant de rafraîchir son auditoire d’un mouvement de foulard…

Lire aussi > Johnny Depp : Acclamé par la foule au dernier jour de son procès, les vidéos font le tour de la toile

Johnny Depp a raconté qu’à la lecture du script d’Edward aux mains d’argent, il avait été ému aux larmes. Il comptait annuler son rendez-vous avec Tim Burton, le réalisateur, car il pensait qu’il n’aurait aucun chance face aux acteurs pressentis pour le rôle principal : Michael Jackson, Tom Hanks et même Tom Cruise, qui « aurait été super… à sa façon », a-t-il ironisé.

Le comédien s’est également remémoré le tournage du film des frères Hughes, From Hell, retraçant l’histoire de Jack l’Eventreur. « On avait peur que le studio se plaigne de la quantité de sang qu’il y aurait à l’écran, mais le premier retour que les frères Hughes ont reçu était qu’il y avait trop de crottins de cheval dans les images… C’est à ce moment là que je me suis dis qu’Hollywood n’était pas pour moi », a-t-il confié. En août dernier, Johnny Depp avait déclaré être boycotté par Hollywood depuis qu’il est empêtré dans des accusations de violences domestiques.

Lire aussi > Johnny Depp se dit « boycotté » par Hollywood

Il s’agit de la troisième venue de l’Américain au Festival de Deauville. En 2019, Johnny Depp avait défilé sur le tapis rouge pour recevoir un prix hommage remis par Catherine Deneuve. Dix-huit ans plus tôt, il avait fait un passage express pour le film Blow, réalisé par Ted Demme.

CIM Internet