Paris Match Belgique

Meghan et Harry : Leur énième mélodrame qui met la Reine dans l’embarras

Meghan et Harry en 2019. | © Tolga AKMEN / AFP

People et royauté

Les Sussex ont la ferme intention de faire baptiser leur fille à Windsor.

Elle n’a pas encore révélé son minois qu’elle se trouve au coeur de nouvelles tensions familiales. Âgée de 3 mois, Lilibet Diana n’a toujours pas été baptisée comme le veut la tradition de la famille royale. Mais outre-Manche, il se bruisse que Meghan Markle et le prince Harry seraient sur le point de faire leur retour dans le royaume pour y remédier. À leurs conditions.

Un culot qui choque

« Les Sussex ont insisté sur le fait qu’ils avaient l’intention de faire les choses à leur manière« , a glissé une source proche de la monarchie dans le Sun. Leur idée ? Faire baptiser leur fille à Windsor comme Archie avant elle, le tout en présence de la Reine qui est à la fois arrière-grand-mère et gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre. Une demande officielle aurait été transmise en ce sens. Les « Royal Rebels » n’avaient d’ailleurs pas hésité à faire savoir qu’ils « seraient heureux d’attendre que les circonstances le permettent »

Au Palais, cette insistance en marge de leur potentielle venue fait déjà grincer des dents. « Beaucoup de gens sont choqués par le culot de cette proposition »pouvait-on lire dans le même tabloïd britannique il y a quelques jours. Pour autant, aucune date de retour n’est établie à ce stade, et il se pourrait bien que Meghan et Harry se fassent une raison. L’alternative : un baptême en catimini en Californie. « Si cela arrive, des sources bien informées au Palais indiquent que les membres de la Firme, dont sa cheffe, Sa Majesté, pousseraient un ‘ouf de soulagement », glisse l’expert royauté Robert Jobson dans le Mirror ce jeudi 9 septembre. L’épilogue de cette délicate affaire ne devrait plus tarder.

CIM Internet