Paris Match Belgique

« Je ne serais pas célèbre » : Emily Ratajowski justifie son silence sur l’agression de Robin Thicke

Emrata au Met Gala. | © Angela WEISS / AFP

People et royauté

Le mannequin a accusé le chanteur d’agression sexuelle sur le tournage de « Blurred Lines ».

À la fois rampe de lancement et expérience traumatisante. Sorti en 2013, « Blurred Lines » a fait entrer la jeune Emily Ratajkowski dans une autre dimension. Alors inconnu du grand public, le mannequin se voit alors propulsé au rang de it girl en 4 minutes 31 secondes grâce au clip bouillant du tube signé Pharrell, T.I. et Robin Thicke. Mais aujourd’hui, la jeune maman accuse ce dernier d’agression sexuelle.

« Je ne serais pas là où j’en suis »

« Sorties de nulle part, j’ai senti deux mains glacées sur mes seins. Je me suis immédiatement retournée et c’est là que j’ai vu Robin Thicke derrière moi »confie-t-elle dans son livre My Body, dont cet extrait a fuité. « Il avait un sourire niais sur le visage et a commencé à s’éloigner de moi. Il cachait ses yeux derrière des lunettes de soleil », ajoute-t-elle, 8 ans après les faits.

{{1}}

Après ces révélations explosives, Emily Ratajkowski a expliqué pourquoi elle avait gardé le silence jusqu’ici. « J’étais un mannequin inconnu, et si j’avais parlé ou si j’avais porté plainte, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui, je ne serais pas célèbre », a-t-elle estimé dans les colonnes de People« Je pense que nous les femmes, nous jouons toutes le jeu, en capitalisant sur notre image, en transformant notre corps en marchandise, c’est le monde dans lequel nous vivons et je ne dirai jamais à une femme qu’elle ne devrait pas le faire, mais j’espère aussi qu’elle comprendra que c’est une sorte d’épée à double tranchant », a-t-elle ajouté dans des propos traduits par ELLEMy Body sort le 19 octobre prochain.

CIM Internet