Paris Match Belgique

Amel Bent, enceinte de son troisième enfant

amel bent

Amel Bent en octobre 2021. | © ©Pierre Teyssot/MAXPPP.

People et royauté

Ce dimanche 24 octobre, l’émission Sept à Huit a dévoilé un touchant portrait d’Amel Bent dans lequel la chanteuse a annoncé sa nouvelle grossesse.

D’après un article Paris Match France de Charlotte Chapuis

Lors de la diffusion de l’émission Sept à Huit sur TF1 ce dimanche soir, les téléspectateurs ont appris une heureuse nouvelle : la chanteuse Amel Bent, déjà maman de deux filles, Sofia et Hana, a annoncé attendre un troisième enfant.

Avec beaucoup de sincérité, l’artiste s’est confiée sur son intimité et sa vie de mère, qui s’accompagne de joies et de tourments. En dévoilant les premières rondeurs de son ventre, elle a annoncé, un sourire lumineux accroché aux lèvres : « Je viens de passer le fameux trimestre et j’ai normalement un bébé qui va naître dans quelques mois ». Si la maman de 36 ans semble comblée, elle demeure néanmoins inquiète. « J’ai vécu les 3 premiers mois en apnée » a-t-elle avoué, encore marquée par le profond traumatisme de sa dernière grossesse.

« Show must go on »

Lors du tournage de la saison 2021 de l’émission The Voice, diffusée entre février et mai dernier sur TF1, la jurée était enceinte mais sa grossesse a malheureusement abouti à une fausse couche. Très émue, elle est revenue sur cette épreuve et a entamé un récit vibrant dans lequel les larmes ont succédé à la joie lorsque son médecin lui apprenait : « Vous êtes enceinte mais vous n’aurez pas d’enfant ». De ce drame intime, la jeune femme n’a rien montré. Selon ses mots, « show must go on » : « La phrase iconique des artistes « show must go on » prend tout son sens : on doit continuer à divertir, à envoyer de l’espoir et du sourire alors qu’à l’intérieur de soi tout peut être meurtri, noir ».

Sa grossesse actuelle se déroule au mieux pour le plus grand bonheur de l’artiste qui accorde une forte importance aux valeurs familiales. En évoquant « le drame de sa vie », qui est d’avoir grandi sans son père, elle a rappelé sa sensibilité et son « besoin viscéral d’avoir une famille, et surtout de se battre pour elle ».

CIM Internet