Paris Match Belgique

« Un choc planétaire » : Stéphane Bern fait le point sur l’hospitalisation controversée d’Elizabeth II

Stéphane Bern en 2019. | © Francois GUILLOT / AFP

People et royauté

La Reine de 95 ans a été hospitalisée en catimini le 20 octobre dernier.

Frayeur et consternation. Les deux sentiments ont frappé les Britanniques au moment d’apprendre l’hospitalisation de leur Reine, Elizabeth II. Observée mercredi 20 octobre sur l’avis de ses médecins en marge d’un déplacement officiel, la souveraine de 95 ans s’est retrouvée malgré au coeur d’une polémique. La raison ? La communication hésitante et peu transparente de Buckingham Palace qui avait laissé entendre que Sa Majesté se reposait à Windsor alors même qu’elle était à l’hôpital. Si le pire ne semble pas à l’ordre du jour, la perspective d’un monde sans Elizabeth II s’immisce dans les débats. Stéphane Bern est revenu sur cet épisode digne de The Crown dans les colonnes de Ouest-France.

« Ça va fédérer William et Harry »

« Une telle nouvelle serait un choc, car la monarchie est très populaire outre-Manche et la Reine encore plus », estime le spécialiste des têtes couronnées dans le journal français. « Je pense que de ce point de vue là ça serait un choc planétaire », ajoute-t-il, rappelant que le règne d’Elizabeth II, long de près de 70 ans, « égale pratiquement celui de Louis XIV ». Pour autant, le décès d’une telle « figure morale » pour les Britanniques n’entraînerait pas la fin de la monarchie selon lui, Charles s’attachant simplement à rendre le protocole « plus souple et moins formel »

Mais pour Stéphane Bern, il y a un duo pour lequel l’éventuel décès de la Reine aurait un impact certain : les princes William et Harry. « Le jour de la mort de la Reine, ce sera un tel choc dans le monde, mais aussi pour les Windsor que tout le monde se rassemblera. Ça va fédérer les Anglais et notamment William et Harry », avance l’animateur de 57 ans. « Ils ont en commun le même amour pour leur grand-mère, car je sais qu’elle a été pour eux une grand-mère exceptionnelle ». Elizabeth II est actuellement mise au repos forcé en attendant de reprendre des forces en vue de ses prochains engagements royaux. 

CIM Internet