Paris Match Belgique

Les cinq zones d’ombre de l’affaire Gabby Petito

gabby petito

Brian Laundrie lors d'un contrôle de police. | © AFP PHOTO / Moab City Police Department.

People et royauté

L’enquête sur la mort de Gabby Petito se poursuit, mais avec la découverte des restes humains de son fiancé Brian Laundrie, certaines questions pourraient demeurer à jamais sans réponse. Paris Match revient sur cinq zones d’ombre de l’affaire.

D’après un article Paris Match France de Clémentine Rebillat

Quel jour a été tuée Gabby Petito ?

Le corps de Gabby Petito a été découvert le 19 septembre dans le Wyoming. C’est le 11, huit jours plus tôt, que ses parents avaient signalé sa disparition, après des jours à essayer de la contacter. Son fiancé, Brian Laundrie, est rentré chez lui le 1er septembre, sans elle, après plus de deux mois à voyager ensemble à travers les parcs nationaux américains. Il a dès son retour refusé de répondre aux questions sur sa compagne et s’est ensuite lui aussi volatilisé, avant d’être également retrouvé mort. L’autopsie a révélé que Gabby a été tuée par strangulation, probablement à mains nues. Au moment des résultats de l’autopsie, les autorités ont expliqué que la jeune femme de 22 ans avait été tuée trois à quatre semaines avant la découverte de son corps. Plus précisément, pour le médecin, le crime pourrait avoir été commis entre le 22 et le 29 août. L’on sait désormais que Brian a utilisé la carte bleue de sa fiancée, entre le 30 août et le 1er septembre, après la mort de Gabby. Des témoins ont en outre vu le couple, ensemble, le 27 août, dans un restaurant du Jackson, dans le Wyoming. Ce jour-là, Brian Laundrie semblait en colère et aurait même été agressif envers des serveuses. Le lendemain, la mère de Gabby a reçu un premier message étrange. «Peux-tu aider Stan, je n’arrête pas de recevoir des messages mais je loupe ses appels», a-t-elle écrit. La mère a expliqué que Stan était le prénom du grand-père de la jeune fille, mais qu’elle ne l’appelait jamais comme ça. Il s’agissait d’après elle d’un appel à l’aide de sa fille.

Lire aussi > La disparition de Gabby Petito met en lumière une autre affaire mystérieuse

Pourquoi Gabby a-t-elle été tuée ?

Il n’a jamais été officiellement qualifié de suspect par la police, seulement inculpé pour fraude après l’utilisation de la carte bancaire de sa fiancée, mais tous les regards se portent malgré tout sur Brian Laundrie. Sur leur couple plane notamment l’ombre de violences conjugales. Cette semaine, Joe, le père de Gabby a déclaré à TMZ qu’il souhaitait désormais se concentrer à la lutte contre ces violences, expliquant que rien ne pourrait ramener sa fille mais que sa mort aurait pu être évitée. Face aux journalistes en conférence de presse au moment des résultats de l’autopsie, le médecin légiste avait lui aussi évoqué le sujet. « Malheureusement, ce n’est que l’un des nombreux décès dans le pays de personnes impliquées dans des faits de violences conjugales, et il est regrettable que ces autres décès n’aient pas été aussi couverts que celui-ci », avait-il commenté, avant de se raviser le lendemain, indiquant avoir « juste parlé sur le moment ». Au cours de leur voyage, Gabby et Brian ont eu de nombreuses disputes selon des témoins, au point que la police a dû intervenir le 12 août. En larmes, Gabby avait expliqué aux agents souffrir de troubles obsessionnels compulsifs et avoir giflé son fiancé après une altercation, parce qu’elle craignait qu’il l’abandonne seule dans l’Utah. Elle expliquait toutefois elle aussi avoir été frappée. « Il a plutôt attrapé mon visage avec ses ongles, je crois que c’est pour ça que j’ai une petite coupure ici. Je peux le sentir quand je touche, ça me brûle », avait-elle confié. Mais les policiers avaient estimé que, puisqu’elle avait porté le coup en premier, Gabby était l’auteure des violences et que Brian en était la victime. D’autres témoins ont de leur côté avoir vu le jeune homme porter la main sur la victime. Plusieurs personnes qui ont également croisé leur route au cours de leur voyage ont raconté aux médias ou sur les réseaux sociaux que Brian Laundrie était très agressif, décrivant son attitude comme « bizarre ».

Comment est mort Brian Laundrie ?

Le 20 octobre, les restes de Brian Laundrie ont été découverts dans la réserve naturelle de Carlton, en Floride, non loin de chez ses parents. Il avait disparu le 13 septembre, annonçant ce jour-là partir randonner. Ses parents ont signalé sa disparition le 17 septembre. Après avoir trouvé les os du jeune homme de 23 ans, les autorités ont expliqué qu’ils étaient en très mauvais état parce qu’ils avaient été immergé sous l’eau, dans cette zone marécageuse et très humide. En conséquence, l’autopsie n’a donné aucun résultat sur la façon dont est mort le jeune homme. Ce sont ses empreintes dentaires qui ont permis au FBI d’identifier officiellement le garçon. « La manière ou la cause dont il est mort n’ont pas pu être déterminées, les restes ont été envoyés à un anthropologue pour une évaluation plus poussée. Mais les restes seront incinérés ensuite et il n’y aura pas de service funéraire », a déclaré à People l’avocat de la famille Laundrie.

Quel rôle ont joué ses parents ?

Parmi les éléments les plus troublants de cette affaire, l’attitude des parents de Brian Laundrie. D’après ceux de Gabby, ils savent des choses et auraient même aidé leur fils à prendre la fuite. Le 13 septembre, Brian Laundrie a quitté son domicile à bord d’une Mustang qu’il a ensuite garée devant la réserve naturelle de Carlton. Deux jours plus tard, les autorités ont cru le voir rentrer chez lui, toujours à bord de cette même voiture. Mais c’est en fait sa mère, qui, casquette de baseball sur la tête, conduisait le véhicule. Elle serait allée chercher la voiture à la réserve pour la ramener chez eux. « Si vous pensez que votre fils a disparu depuis des jours, vous ramenez sa voiture chez vous ? Cela n’avait aucun sens que quelqu’un fasse cela si Brian n’était pas ici », a commenté Josh Taylor, porte-parole de la police de North Port, auprès de Wink News cette semaine. « Je ne sais pas pourquoi ils nous font ça. Leurs actions ne ressemblent pas à celles d’une famille dont le fils a disparu. Ils sont trop à l’aise et savent probablement où ils se trouvent », a lancé la mère de Gabby, Nichole Schmidt, à « 60 minutes Australia » mi-octobre. Les parents auraient aussi fait un mystérieux voyage en camping, avec leur fils, après le retour de celui-ci, au moment où les parents de Gabby ne parvenaient de leur côté par à la contacter depuis des jours. Leur avocat – le seul à s’exprimer dans les médias du côté des Laundrie – affirme qu’ils n’ont rien fait et leur a conseillé de garder le silence.

Lire aussi > Gabby Petito, la tragique affaire qui fascine les internautes

Que cache son carnet ?

En plus des restes du corps de Brian Laundrie, un sac à dos et un carnet ont été découverts dans la réserve de Carlton. Des experts cités par CNN affirment que le carnet de notes de Brian Laundrie pourrait permettre d’en apprendre plus sur ce qu’il s’est passé ou encore sur la vie du couple. « Si ce carnet contenait, par exemple, des informations qui auraient pu être des aveux, ou bien une sorte de blâme ou rationalisation, toutes ces informations pourraient aider à déterminer » les causes du meurtre de Gabby Petito, a expliqué un ancien profiler du FBI à la chaîne américaine. Pour Mark O’Mara, avocat de la défense pénale et ancien procureur, le FBI a des chances de récupérer une partie du carnet, grâce aux progrès de la technologie médico-légale. « Je pense qu’il va y avoir d’excellentes informations à en tirer. Parce que même si l’encore a coulé, ils font un excellent travail avec des objets encore plus anciens qu’ils trouvent ».

CIM Internet