Paris Match Belgique

Prince Harry : Ce tacle public de la reine Elizabeth II qui risque de lui faire mal

Harry en 2018. | © Matt DUNHAM / POOL / AFP

People et royauté

Une omission qui en dit long. 

Après la déception, place à l’action. C’est avec regret qu’Elizabeth II s’est pliée à l’avis des médecins royaux : elle ne participera pas à la COP26 débutée ce 1er novembre en Écosse, et ce malgré son mental légendaire. Affaiblie après son hospitalisation controversée, mais pas abattue, Sa Majesté a livré un discours puissant depuis ses bureaux feutrés de Windsor.

« Je ne peux pas être plus fière d’eux »

« L’histoire a montré que lorsque les nations s’unissent pour une cause commune, l’espoir est toujours permis », a-t-elle déclaré avec espoir, exhortant les dirigeants de ce monde à agir contre le réchauffement climatique pour « pour nos enfants, les enfants de nos enfants et ceux qui suivront leurs pas ». La reine a tenu à remercier personnellement les princes Charles et William, figures de cette lutte et « source de grande fierté »« Je ne peux pas être plus fière d’eux », a-t-elle fait savoir publiquement.

Pourtant très actif sur ce terrain-là, le prince Harry se voit donc snober par sa grand-mère, remarque la presse britannique. Une manière de rappeler que l’engagement du prince, quoique réel, s’effectue désormais en dehors du carcan de la monarchie en raison de son statut et de sa volonté d« indépendance financière » avec Meghan Markle. Comme on le sait, Elizabeth II peut dire beaucoup de choses en peu de mots.

CIM Internet