Paris Match Belgique

Amincie, Aya Nakamura perturbe la toile en couverture de Vogue France

La chanteuse en 2018. | © Valery HACHE / AFP

People et royauté

Certains la jugent tout bonnement méconnaissable sur cette photo.

Pour sa première couv’, la nouvelle édition française du magazine Vogue a voulu frapper fort. Le visage de son lancement en grande pompe ? Nulle autre qu’Aya Nakamura, leur « divine diva ». Un choix fort, inclusif et qui parlera potentiellement à un public à la fois francophone et international, la star étant populaire aux États-Unis. Avant de sortir dans les kiosques, ce premier numéro a dévoilé sa Une. Et les internautes, eux, sont divisés.

Coiffée d’un large chapeau et habillée par le styliste Oliver Roustaing, la chanteuse de 26 ans a été jugée méconnaissable. « Je n’ai rien contre elle, mais je n’arrive pas trop à la reconnaître sur cette couverture »« soit elle a perdu 30 kilos, soit Photoshop… »« gros plagiat de Grace Jones », a-t-on déploré sur Twitter quand d’autres ont salué ce choix.

CIM Internet