Paris Match Belgique

Dans ses mémoires, Will Smith raconte avoir voulu « tuer » son père

will smith

Will Smith en janvier 2021 à Berlin. | © Annette Riedl/dpa.

People et royauté

People s’est procuré en exclusivité des extraits des mémoires de Will Smith.

 

D’après un article Paris Match France de Léa Bitton

Will Smith s’exprime à cœur ouvert. L’acteur américain publie le 10 novembre prochain son autobiographie où il dévoile de nombreux traumatismes de son enfance. People s’est procuré en exclusivité des extraits de ses mémoires. « Mon père était violent mais il était présent à chaque match, chaque pièce de théâtre et récital. Il était alcoolique, mais il était sobre à toutes les avant-premières de mes films. Il a écouté chaque disque, visité chaque studio. Le perfectionnisme qui terrorisait sa famille a mis de la nourriture sur notre table tous les soirs de ma vie », écrit-il.

« Quand j’avais neuf ans, j’ai vu mon père frapper la tête de ma mère si fort qu’elle s’est effondrée. Je l’ai vue cracher du sang. Ce moment, probablement plus que tout autre moment de ma vie, a défini qui je suis », écrit l’interprète de Je suis une légende.

« Quand je serai assez grand, je le tuerai »

Depuis, Will Smith vit dans la culpabilité. Celle ne de pas avoir tenu tête à son père à ce moment-là. « Dans tout ce que j’ai fait depuis – les récompenses et les distinctions, les projecteurs et l’attention, les personnages et les rires – j’ai subtilement glissé une multitude d’excuses à ma mère pour mon inaction », écrit-il.

Son père William Carroll Smith Sr. et sa mère Caroline Bright se sont séparés alors qu’il était adolescent et ont divorcé en 2000. Malgré cette relation toxique, le comédien a accueilli son père, atteint d’un cancer, jusqu’à sa mort en 2016. « Une nuit, alors que je le conduisais délicatement de sa chambre vers la salle de bain, une obscurité s’est installée en moi. Le chemin entre les deux pièces passe par le haut des escaliers », raconte-t-il.

« Enfant, je m’étais toujours dit que je le ferais un jour, je vengerai ma mère. Quand je serai assez grand, quand je serai assez fort, quand je ne serai plus lâche, je le tuerai. Je me suis arrêté en haut des escaliers. […] Puis j’ai secoué la tête et j’ai emmené papa dans la salle de bain », poursuit Will Smith. Le papa de Trey, 28 ans, Jaden, 23 ans, et Willow, 21 ans, explique qu’après le décès de son géniteur, il a réfléchi en quoi cette relation tumultueuse lui a appris à être véritablement épanoui.

CIM Internet