Paris Match Belgique

Kylie Jenner se dit « brisée » après les 8 morts au festival de Travis Scott

Kylie Jenner Travis Scott

La jeune milliardaire s’est exprimée pour la première fois. | © Belga image

People et royauté

La jeune milliardaire s’est exprimée pour la première fois après le mouvement de foule qui a tué huit personnes lors du festival organisé par son compagnon Travis Scott.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction.

Kylie Jenner s’est exprimée pour la première fois depuis la mort de huit personnes dans un mouvement de foule survenu vendredi soir à Houston (Texas), où son compagnon Travis Scott se produisait sur la scène d’un festival qu’il organisait. «Travis et moi sommes brisés et bouleversés. Mes pensées et prières vont à ceux qui ont perdu la vie, ont été blessés ou touchés d’une façon ou d’une autre par les événements d’hier», a écrit la jeune femme, enceinte de son deuxième enfant, qui a eu une pensée pour son compagnon «dont je sais qu’il se soucie très profondément de ses fans et de la communauté de Houston», où il a grandi.

Lire aussi > Mouvement de panique dans le public : 8 morts au festival de Travis Scott

Le message publié par Kylie Jenner.
©Instagram @kyliejenner

«Je veux leur assurer que nous n’avions pas été prévenus des décès jusqu’à la fin du concert et qu’en aucune façon, nous n’aurions continué de filmer ou de chanter», a poursuivi Kylie Jenner, critiquée pour avoir publié sur Instagram une vidéo où l’on voit une ambulance tenter de se frayer un chemin parmi le public. Voyant l’ambulance, le rappeur avait brièvement interrompu sa performance avant de la reprendre, pensant que la situation n’était pas grave. En 2019, lors d’une précédente édition d’Astroworld, trois personnes avaient été hospitalisées avec des blessures aux jambes causées par un mouvement de foule.

Travis Scott est « absolument bouleversé »

Travis Scott, qui venait d’accueillir Drake sur scène au moment du mouvement de foule mortel, a lui aussi pris la parole samedi dans un message publié sur les réseaux sociaux : «Je suis absolument bouleversé par ce qui est arrivé hier soir», a-t-il écrit, assurant coopérer «avec la communauté de Houston pour soutenir les familles dans le besoin». «Merci à la police, aux pompiers de Houston et au NRG Park pour leur réponse immédiate et leur soutien. Je vous aime tous.»

La police enquête toujours pour découvrir la cause du mouvement de foule qui a tué les huit personnes âgées de 14 à 27 ans. Les conditions de sécurité du festival sont pointées du doigt, notamment car un barrage avait déjà été forcé quelques heures auparavant. «Des centaines de personnes ont détruit l’entrée VIP en contournant le check-point. Des gens se sont fait marcher dessus. Certains ont été arrêtés», avait écrit vendredi après-midi Mycah Hatfield, journaliste de ABC13, partageant une vidéo de l’incident.

Des doses de Narcan, un produit utilisé en cas d’overdoses aux substances opioïdes, ont dû être injectées à plusieurs personnes, dont un officier de sécurité qui venait d’être piqué par un festivalier, ont expliqué les autorités. Environ 50 000 personnes se trouvaient à Astroworld vendredi, sur les 100 000 billets vendus en une heure au printemps dernier. L’événement, dont il s’agissait de la troisième édition, a été annulé après le drame de vendredi.

CIM Internet