Paris Match Belgique

Pourquoi le prochain concert de Justin Bieber en Arabie Saoudite crée le scandale

justin bieber arabie saoudite

Le chanteur est dans la tourmente. | © Belga Image.

People et royauté

La veuve de Jamal Khashoggi, le journaliste saoudien assassiné en 2018 au sein du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, a demandé à la pop star de ne pas se produire le 5 décembre prochain à Djeddah.

 

Organisé en marge du Grand Prix de Formule le 5 décembre, le concert qui réunira Justin Bieber, David Guetta, Asap Rocky, Jason Derulo ou DJ Snake fait déjà couler beaucoup d’encre. En cause, les multiples violations de droits de l’homme par le royaume et les assassinats présumés commandités à son compte.

Lire aussi > Met Gala : Ce geste intrigant de Justin Bieber à l’égard d’Hailey n’est pas passé inaperçu

La star vers une annulation ?

Dans une lettre ouverte publiée dans le Washington Post, la fiancée de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien assassiné en octobre 2018 au sein du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, a rappelé à Justin Bieber son combat contre le racisme dont il fait régulièrement la promotion.

« Cher Justin (…), ne chantez pas pour les meurtriers de mon bien-aimé Jamal », débute notamment Hatice Cengiz avant de détailler : « Si vous refusez d’être un pion de MBS (Mohammed ben Salmane, le prince héritier du royaume), votre message sera fort et clair : je ne me produis pas pour des dictateurs. Je choisis la justice et la liberté plutôt que l’argent ».

Elle rappelle en outre que le renseignement américain a démontré que le prince avait approuvé l’opération pour éliminer le dissident, qui aurait été torturé, assassiné puis démembré par des agents saoudiens.

Lire aussi > Sous pression, Nicki Minaj ne se produira finalement pas en Arabie saoudite

Plusieurs personnalités comme Nicki Minaj, Emily Ratajkowski et John Cena ont par le passé refusé de se produire dans le royaume pour affirmer leur position. Justin Bieber fera-t-il de même ?

CIM Internet