Paris Match Belgique

Accro au sexe, Will Smith a développé cette maladie méconnue qui survient après l’orgasme

Will Smith le 17 novembre 2021. | © Daniel LEAL / AFP

People et royauté

L’acteur s’est confié dans une biographie. 

Chacun sa manière de gérer une rupture difficile. Will Smith, lui, s’est réfugié dans les conquêtes et le sexe. Au point d’en tomber malade. L’acteur américain est revenu sur cette période délicate de sa vie dans Will, une récente biographie.

« Réaction psychosomatique à l’orgasme »

Quitté par Melanie, son amour de jeunesse et sa première fois, le « Prince de Bel-Air » s’était transformé en véritable « hyène du ghetto » pour tenter d’oublier sa peine. « J’ai fait l’amour avec tellement de femmes que ça en était devenu désagréable au plus profond de mon être », y confie-t-il. Il a ensuite développé un mal méconnu : une « réaction psychosomatique à l’orgasme ».


Pathologie rare identifiée dans les années 2000, elle traduit des troubles physiques et mentaux qui surviennent juste après l’orgasme et qui peuvent parfois durer des jours. « Cela me donnait littéralement des nausées et parfois même des vomissements », explique-t-il à ce sujet. « À chaque fois je priais Dieu pour que la ‘belle inconnue’ soit celle qui m’aimerait et ferait disparaître cette douleur. Mais invariablement, je me sentais nauséeux et miséreux », concède-t-il aujourd’hui.

CIM Internet