Paris Match Belgique

Pour la première fois, James Franco reconnaît avoir couché avec plusieurs de ses étudiantes

james franco people

James Franco en 2019. | © AFP.

People et royauté

Le comédien et réalisateur a admis avoir eu des rapports sexuels, toutefois « consentis » avec deux de ses anciennes élèves de cinéma. En juillet dernier, il avait payé plus de 2 millions de dollars pour mettre fin aux plaintes qui le poursuivaient.

Il reconnaît enfin après une longue période de démentis. James Franco a admis ce mercredi avoir couché avec deux de ses anciennes élèves à qui il enseignait dans l’école de cinéma qu’il avait co-fondée et qui est aujourd’hui fermée.

Lire aussi > Une actrice accuse James Franco d’être un prédateur sexuel attiré par les mineurs

C’est lors d’une interview dans le podcast du producteur Jess Cagle pour SiriusXM que la star a fait ces confessions, mais a aussi tenu à mettre les choses au clair : « J’ai bien couché avec des étudiantes, et c’était mal (…) Je pensais, à l’époque, que si c’était consentant des deux côtés, c’était OK. À l’époque, je n’étais pas lucide. »

« Le sexe est une drogue puissante »

En 2019, les actrices Sarah Tither-Kaplan et Toni Gaal avaient porté plainte contre le comédien pour intimidation et exploitation sexuelle. L’acteur avait selon les deux jeunes femmes demandé de jouer, devant la caméra, des scènes sexuelles abusives et explicites de type « orgie », dans le cadre d’un cours autour des scènes de sexe.

Un comportement au-delà de l’acceptable pour les deux étudiantes, dont l’acteur aurait aussi retiré les protections plastiques couvrant les vagins des comédiennes avant de mimer des scènes de sexe oral.

L’acteur avait toujours nié les accusations qui le visaient, notamment lors d’une apparition remarquée dans l’émission « The Late Show » de Stephen Colbert. En juillet dernier, il avait payé plus de 2 millions de dollars pour mettre fin aux plaintes.

Lire aussi > Accusé de harcèlement sexuel, James Franco trouve un accord avec ses anciennes étudiantes

Confiant avoir été « accro au pouvoir » avant d’être aujourd’hui « en convalescence », l’acteur américain explique dans cet entretien que « le sexe est une drogue puissante » et qu’il n’arrivait « pas à être fidèle » avec ses différentes compagnes. « Alors j’étais infidèle. (…) Et ce comportement a fini par heurter tout le monde », reconnaît-il encore.

CIM Internet