Paris Match Belgique

Mathilde en immersion dans l’Egypte ancienne en prélude à quatre anniversaires

La reine en 2018. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

People et royauté

La reine des Belges Mathilde a présidé, ce mercredi, une table ronde consacrée à l’égyptologie en Belgique en prélude à quatre anniversaires qui seront célébrés en 2022.

Les Pharaons se sont invités au programme de la reine des Belges Mathilde, ce mercredi 26 janvier. Vêtue de son tailleur pantalon rouge Natan, déjà porté à plusieurs reprises, l’épouse du roi Philippe a en effet présidé une table ronde sur l’égyptologie en Belgique, réunissant experts de la question et égyptologues.

Naissance de l’égyptologie belge

Cette réunion avait été motivée par le fait que l’année 2022 est l’occasion de célébrer plusieurs anniversaires: le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par le Français Jean-François Champollion, les 125 ans de la naissance de l’égyptologie belge, le 75e anniversaire de la mort de l’égyptologue belge Jean Capart. Sans oublier le centenaire de la découverte de la tombe de Toutankhamon. Un événement planétaire auquel prit part l’intrépide reine Elisabeth, l’arrière-grand-mère de l’actuel souverain. S’étant rendue tout spécialement sur place, l’épouse du roi Albert Ier fut l’une des premières personnes à pénétrer dans la chambre funéraire du célèbre pharaon.

Mathilde et Philippe ont emmené leurs enfants visiter l’Egypte

Pour les vacances de Noël 2018, le roi Philippe et la reine Mathilde avaient emmené leurs quatre enfants, la princesse Elisabeth, les princes Gabriel et Emmanuel et la princesse Eléonore -alors âgés de 17 à 10 ans-, en vacances en Egypte. Leur séjour de dix jours, qui s’était achevé le 5 janvier 2019, les avait d’abord conduits à Assouan. Puis ils avaient remonté le Nil jusqu’à Louxor. Ils s’étaient ensuite rendus sur le site des pyramides de Gizeh, aux portes du Caire, où le Dr Zahi Hawass, égyptologue et ex-ministre des Antiquités égyptiennes, leur avait servi de guide.

CIM Internet