Paris Match Belgique

Affaire Epstein : Elizabeth II a versé elle-même des dizaines de millions pour le prince Andrew

prince andrew accord affaire epstein

Le prince Andrew, Virginia Giuffre et Ghislaine Maxwell sur une photo non datée. | © US District Court - Southern District of New York (SDNY) / AFP.

People et royauté

Face aux accusations d’agression sexuelle émises par l’Américaine Virginia Giuffre, les avocats du prince Andrew ont trouvé un accord à l’amiable, aidés par un versement très généreux de la reine Elizabeth II.

 

Le prince Andrew a versé la somme d’environ 12 millions de livres (plus de 14 millions d’euros) à Virginia Giuffre, l’Américaine qui l’accuse de l’avoir agressée sexuellement en 2001 et qui voulait le voir jugé lors d’un procès civil à New York, rapporte le quotidien britannique The Telegraph. Des initiés rapportent en outre que la Reine Elizabeth, mère du Prince Andrew, lui aurait donné cette somme. L’accord à l’amiable aurait été conclu durant le weekend.

Un don « important » pour une association soutenant les victimes

« Virginia Giuffre et le prince Andrew sont parvenus à un accord à l’amiable », peut-on lire dans une lettre versée par l’avocat de Mme Giuffre au nom des deux parties, qui précisent leur intention de mettre fin à l’affaire dans les 30 jours.

Les termes financiers exacts de l’accord n’ont pas été dévoilés, mais selon le document judiciaire, le duc d’York « a l’intention de faire un don important à l’organisation de Virginia Giuffre qui soutient les droits des victimes » d’agressions sexuelles.

Le deuxième fils de la reine Elizabeth II, 61 ans, était poursuivi par l’Américaine de 38 ans, une ancienne victime du multimillionnaire américain Jeffrey Epstein, pour des abus sexuels quand elle avait 17 ans, des faits qu’il a toujours contestés.

Avec Belga

CIM Internet