Paris Match Belgique

Harry et Meghan accusés de « snober » la reine et l’hommage au Prince Philip

meghan et harry

Les Sussex sont encore et toujours critiqués. | © AFP.

People et royauté

Fâché de ne pas recevoir de protection policière lors de ses passages au Royaume-Uni, le prince Harry a fait savoir qu’il ne se rendrait pas à la cérémonie religieuse en l’honneur du prince Philip. Un manque de respect pour son grand-père, mais également pour sa grand-mère la reine Elizabeth II, dénoncé par la presse britannique.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction – AFP

Le prince Harry a été accusé samedi de « snober la reine » en décidant de ne pas se rendre au Royaume-Uni pour assister à une cérémonie religieuse en l’honneur de son grand-père le prince Philip, époux d’Elizabeth II décédé en avril dernier. Un porte-parole d’Harry a annoncé vendredi soir que le prince manquerait l’hommage à son grand-père à la fin du mois, sans donner d’explications mais en précisant qu’Harry espérait pouvoir rendre visite à la reine « prochainement ».

Harry et son épouse Meghan ont décidé en 2019 de se mettre en retrait de la famille royale britannique et vivent désormais en Californie. Dans les colonnes du journal The Sun, qui titre samedi « Harry snobe Philip », Angela Levin, auteure d’un livre sur le petit-fils de la reine, estime que le prince « snobe non seulement le duc d’Edimbourg (Philip) mais surtout, il snobe la reine » par son absence.

Harry a tort sur toute la ligne, s’il vient pour un évènement royal, il aura la protection policière.

La mise en retrait de la famille royale a mécaniquement privé le couple de la protection policière qui leur était jusque-là accordée au Royaume-Uni, aux frais du contribuable. Harry a proposé de prendre en charge les frais et conteste à présent devant la justice le refus qui lui a été opposé par le ministère de l’Intérieur. Harry « a tort sur toute la ligne, s’il vient pour un évènement royal, il aura la protection policière », estime Mme Levin.

La cérémonie en l’honneur du prince Philip, décédé en avril dernier à l’âge de 99 ans, doit avoir lieu le 29 mars. La reine Elizabeth II doit y assister mais sa présence reste en suspend après plusieurs mois de santé fragile et quelques semaines après avoir attrapé le Covid. La monarque, qui aura 96 ans le mois prochain, a fait savoir vendredi qu’elle n’assisterait pas lundi à Londres à un service religieux à l’abbaye de Westminster, qui devait marquer sa première grande sortie depuis des mois.

Les apparitions de la souveraine sont devenues rares. Après avoir passé une nuit à l’hôpital en octobre, pour des « examens préliminaires » sur lesquels aucun détail n’a jamais été donné, la souveraine, qui a célébré en février ses 70 ans de règne, s’est limitée à des « tâches légères » au château de Windsor, sur avis de ses médecins.

CIM Internet