Paris Match Belgique

Chris Rock ne savait pas que Jada Pinkett Smith souffrait d’alopécie

Chris Rock ne savait pas que Jada Pinkett Smith souffrait d'alopécie

Chris Rock et Jada Pinkett Smith. | © AFP : Robyn Beck, ANGELA WEISS

People et royauté

Selon le petit frère de Chris Rock, l’humoriste ignorait que Jada Pinkett Smith souffrait d’alopécie.

 

D’après un article Paris Match France de Léa Bitton

Chris Rock ignorait que Jada Pinkett Smith souffrait d’alopécie. Du moins, c’est ce que son petit frère Kenny a confié au Los Angeles Times. Selon lui, jamais l’humoriste de 57 ans n’aurait blagué sur ses cheveux en pleine cérémonie des Oscars s’il était au courant de sa maladie. « La blague était drôle. Je sais que s’il savait qu’elle souffrait d’alopécie, il n’aurait pas plaisanté à ce sujet. Mais il ne le savait pas », a-t-il déclaré.

En remettant le prix du meilleur long-métrage documentaire, Chris Rock a comparé l’épouse de Will Smith à Demi Moore dans le film À armes égales, dans lequel l’ex-femme de Bruce Willis apparaît le crâne rasé. L’acteur américain n’a fait preuve d’aucun sang-froid et est monté sur scène pour baffer Chris Rock. De retour à sa place, Will Smith a lâché : « Ne prononce le nom de ma femme de ta putain de bouche ».

Lire aussi > Giflé par Will Smith aux Oscars, Chris Rock réagit pour la première fois

Lorsque Will Smith a remporté le prix du meilleur acteur pour King Richard, peu de temps après la baffe, il ne s’est pas excusé directement auprès de Chris dans son discours, bien qu’il l’ait fait le lendemain dans une déclaration, admettant : « Les blagues à mes dépens font partie du travail, mais une blague sur l’état de santé de Jada était trop lourde à supporter pour moi et j’ai réagi émotionnellement ».

Jada Pinkett Smith, 50 ans, s’est déjà confiée sur sa maladie. L’alopécie, pouvant être aiguë ou chronique, désigne une perte des cheveux, modérée ou sévère, provisoire ou définitive.

Lire aussi > Netflix et Sony annulent leur collaboration avec Will Smith suite à l’affaire de la gifle

CIM Internet