Paris Match Belgique

Cette retouche malvenue sur le ventre de Rihanna par le magazine Vogue passe mal

Rihanna vogue

Rihanna en avril 2022. | © Aurore Marechal/ABACAPRESS.COM

People et royauté

Personne n’a pu passer à côté du shooting incroyable de Rihanna pour le célèbre magazine américain Vogue.

La chanteuse a enflammé la toile et les médias avec des photos d’un glamour absolu malgré un ventre désormais bien imposant. Pourtant, un détail cloche sur les photos. Et les internautes n’ont pas tardé à le faire remarquer. En effet, les photos de la star de 34 ans ont été retouchées. Un geste qui passe mal à l’heure du mouvement body positive. On peut en effet apercevoir que la ligne de ventre – aussi appelée linea nigra – de Rihanna, a été effacée pour laisser place à une peau lisse et clean. Cette pigmentation est pourtant fréquente chez les femmes enceintes et apparaît généralement dès le premier trimestre de grossesse, mais est totalement bénigne.

Pourquoi utiliser Photoshop pour effacer volontairement cette trace naturelle de grossesse ? Les twittos restent dans l’incompréhension… et ressentent un brin de déception. «Est-ce que je suis la seule à avoir remarqué que sa ligne de grossesse a été «photoshoppée» ?, s’interroge une internaute sur Twitter. « Je trouve ça troublant qu’ils aient ressenti le besoin de l’effacer.»

Ce n’est pourtant pas la première fois que Vogue US s’empare de l’excès de retouche pour arranger à sa sauce et selon son esthétique rêvée les photos de stars. Lena Dunham ou Kate Winslet en ont déjà fait les frais. Le comble ? On peut lire les lignes suivantes prononcées par Rihanna dans le magazine qui sortira en mai : « J’espère que l’on va réussir à redéfinir ce que l’on considère comme “décent” pour les femmes enceintes. Mon corps fait des choses incroyables en ce moment et je refuse d’en avoir honte».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vogue (@voguemagazine)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri)

Mots-clés:
rihanna Vogue
CIM Internet