Paris Match Belgique

L’homme qui a révélé l’existence de Delphine dit tout : « J’ai été vilifié, sali, diabolisé… »

Installé depuis de longues années en Irlande où vit son frère, il révèle, pour la première fois, à la journaliste Emmanuelle Jowa, le chemin de croix qui fut longtemps le sien ! | © BELGA PHOTO THIERRY ROGE

People et royauté

C’est un véritable calvaire qu’a vécu, pendant de nombreuses années, Mario Danneels, le journaliste qui a révélé l’existence de « la fille cachée d’Albert II ». Plus de vingt ans après, il raconte la « chasse aux sorcières » dont il a été la victime.


« J’ai été vilifié, sali, diabolisé (…) « J’ai fait l’objet de théories conspirationnistes. On a prétendu que j’étais un instrument de l’extrême droite, utilisé à des fins de destruction de la monarchie (…) Pendant sept ans, j’ai tremblé à l’idée que la vérité n’éclate pas. Je n’aurais pas pu vivre avec moi-même. Je n’aurais plus pu me supporter ».

Mario Danneels est le jeune journaliste flamand qui, dans un ouvrage, « livra » au monde l’existence de Delphine, « la fille cachée d’Albert II ». Cette étiquette lui colle à la peau aujourd’hui encore, même s’il s’est de longue date affranchi de cette qualification réductrice. Il n’a jamais imaginé une seconde l’impact astronomique qu’aurait ce minuscule paragraphe ajouté en dernière minute dans son livre culte, une biographie de Paola qu’il avait soigneusement concoctée en compilant une série impressionnante de témoignages.

Installé depuis de longues années en Irlande où vit son frère, il révèle, pour la première fois, à la journaliste Emmanuelle Jowa, le chemin de croix qui fut longtemps le sien : menacé, soupçonné de pacte avec les ultranationalistes flamands, accusé d’avoir voulu déstabiliser l’institution monarchique en Belgique, voire l’État tout court.

Découvrez, dans le Paris Match Belgique sorti ce jeudi 21 avril, la confession prenante de Mario Danneels.

©DR

 

CIM Internet