Paris Match Belgique

Tir mortel d’Alec Baldwin : La police diffuse des images chocs du drame

alec baldwin people

Alec Baldwin juste avant le drame qui a coûté la vie à Halyna Hutchins.

People et royauté

Des dizaines de documents concernant l’enquête, dont des vidéos exclusives, autour de la mort d’Halyna Hutchins ont été rendus publics ce lundi par la police de Santa Fe.

Des images qui font froid dans le dos. Le bureau du shérif de Santa Fe a dévoilé lundi soir une série de photos et de vidéos, pour certaines très spectaculaires, versées à l’enquête sur le tir accidentel qui a entraîné la mort de la directrice de la photographie Halyna Hutchins sur le tournage du western Rust, au Nouveau-Mexique, le 21 octobre dernier. On y voit notamment la police débarquer sur les lieux et découvrir les secours en train d’extraire la jeune femme de la petite chapelle où le drame a eu lieu.

Lire aussi > Tir mortel sur un tournage : Alec Baldwin dans la tourmente après de nouvelles accusations

On peut alors voir Alec Baldwin se diriger vers un des officiers à son arrivée et se présenter comme étant « la personne qui avait l’arme pendant la scène. » Les policiers se concentrent d’abord sur les deux blessés, et demandent par radio une évacuation aérienne. Un policier va ensuite aller à la rencontre de l’acteur, lui indiquant qu’il va être interrogé. Durant ce court échange, on voit un Alec Baldwin encore choqué par les événements.

Interrogé dans les bureaux de la police de Santa Fe, Alec Baldwin a par ailleurs assuré ne pas avoir su que son arme était chargée. Sur des images de surveillance de la salle d’interrogatoire, il assure que l’arme « devait être vide » : « Mais j’ai répété avec une arme avec une balle à l’intérieur, […] Je suis sans voix. J’ai besoin de savoir comment cela a pu se produire ! D’où vient cette balle ? », a-t-il interrogé avant de rappeler : « Nous étions en train de tourner, tout allait bien. Joel est mon ami. Je suis l’un des producteurs du film. On a travaillé sur Rust ensemble pendant trois ans»

Lire aussi > Le veuf d’Halyna Hutchins est « tellement en colère » contre Alec Baldwin

En attendant les résultats balistiques et médico-légales, l’enquête suit toujours son cours selon un communiqué de presse récemment publié. Une amende de 136 783 dollars (soit l’équivalent de 120 000 euros) a été demandé par les autorité du Nouveau-Mexique contre les producteurs du films. La cause : avoir fait preuve d’une « indifférence manifeste à l’égard des dangers reconnus liés à l’utilisation d’armes à feu sur le plateau. »

CIM Internet