Paris Match Belgique

Les garden-parties de Buckingham Palace de retour, mais sans la reine Elizabeth

elisabeth II

Elizabeth II en avril 2022. | © Dominic Lipinski / POOL / AFP

People et royauté

La reine Elizabeth II ne sera présente à aucune de ses traditionnelles garden-parties dans les jardins de Buckingham Palace, qui reprennent cette année après deux ans d’annulation, mais espère pouvoir ouvrir le Parlement mardi prochain.

D’après un article Paris Match France de Léa Bitton

Les garden-parties de Buckingham Palace sont de retour. Annulées deux années de suite en raison de la pandémie de Covid-19, ces réceptions dans les jardins du Palais de Buckingham à Londres ont pu, cette année, être à nouveau organisées. Elles auront lieu ces mercredi 11, 18 et 25 mai 2022. Mais elles auront moins de saveur que d’ordinaire pour les centaines d’invités conviés à chacune d’elles. La reine Elizabeth II
ne sera pas présente et ceux-ci devront se contenter de membres de la famille royale.

L’absence de la monarque pour ces mythiques rendez-vous avec certains de ces sujets, sélectionnés en reconnaissance de leurs contributions positives à leurs communautés, a été annoncée par le Palais ce jeudi 5 mai. Compte tenu de son grand âge -elle a fêté ses 96 ans le 21 avril dernier- et des problèmes de mobilité qu’elle connaît depuis quelques mois, cette décision n’étonne pas vraiment. Qui dit garden-party dit rester debout pendant plus d’une heure et piétiner dans les allées et sur les pelouses pour saluer et échanger deux-trois mots avec les uns et les autres. Très fatigant et pas seulement pour les nonagénaires.

La reine Elizabeth II espère ouvrir le Parlement mardi

Si elle va rater ces rendez-vous conviviaux, la souveraine espère bien assurer l’un de ses engagements annuels les plus importants: l’ouverture du Parlement britannique, prévue ce mardi 10 mai. Elle ne l’a manquée que deux fois au cours de son très long règne de 70 années, en 1959 et 1963, lorsqu’elle était enceinte de ses deux derniers fils, les princes Andrew et Edward.

CIM Internet