Paris Match Belgique

Billie Eilish, atteinte du syndrome de Gilles de la Tourette, se confie : « C’est vraiment épuisant »

billie eilish

La chanteuse dans « My Next Guest Needs No Introduction ». | © Netflix.

People et royauté

Nouvelle invitée de David Letterman dans son émission sur Netflix, Billie Eilish s’est livrée à de rares confidences.

 

Du haut de ses 20 ans, elle détient déjà des Grammy Awards et un Oscar, rafle tout sur son passage et est considérée comme l’une des pop stars les plus brillantes du moment. Mais Billie Eilish est loin d’avoir une vie facile, étant victime du syndrome de Gilles de la Tourette, une maladie neurologique qui touche 1 personne sur 200. Caractérisé principalement par des tics involontaires, soudains, brefs et intermittents, ce mal s’avère être un vrai calvaire pour ceux qui en sont touchés.

« Je claque ma mâchoire, ou je contracte les muscles de mon bras »

Invitée dans l’émission Netflix de David Letterman, « Mon invité n’est plus à présenter », la chanteuse de « Bad Guy » s’est épanchée sur les circonstances de sa maladie et comment elle essaie de la gérer, notamment les tics qu’elle n’arrive pas à cacher. « C’est bizarre, je n’en parle pas du tout. Le plus souvent, les gens rient pensant que j’essaie d’être drôle. Cette réaction m’offense toujours beaucoup et souvent, ils regardent autour d’eux en faisant mine de ne pas comprendre, et c’est à ce moment-là que je leur dis ‘J’ai la Tourette’ ».

« Mes principaux tics, que je fais toute la journée, sont des choses que vous ne remarquerez jamais si vous avez une conversation avec moi, mais pour moi, c’est vraiment épuisant. Par exemple, je remue mon oreille d’avant en arrière, je lève mon sourcil, je claque ma mâchoire, ou je contracte les muscles de mon bras », détaille la star, qui explique les avoir « transformés en amis ».

Pour ce qui est de libérer la parole face à la maladie, la chanteuse se dit « très heureuse d’en parler » et ne veut surtout pas blâmer ceux qui préfèrent garder le silence, disant qu’elle peut facilement les comprendre.

CIM Internet