Paris Match Belgique

Tuerie au Texas : Entre colère et désespoir, les réactions des stars américaines

matthew_mcconaughey

Matthew McConaughey. | © AFP.

People et royauté

Originaire de la ville d’Uvalde, où 19 jeunes élèves et deux adultes ont été tués dans une fusillade mardi, Matthew McConaughey a notamment fait part de son émotion.

 

Effroi et stupeur. Les Etats-Unis ont connu une nouvelle tuerie de masse dans une école, ce mardi à Uvalde (Texas), dans laquelle 19 jeunes élèves de moins de 10 ans et deux adultes ont perdu la vie. Un drame qui fait ressurgir le débat autour de la circulation des armes à feu outre-Atlantique, et de nombreuses personnalités n’ont pas hésité à exprimer leur colère sur les réseaux sociaux ou dans la presse.

À commencer par Matthew McConaughey, lui-même originaire de la ville d’Uvalde, qui s’est fendu d’un long texte sur Instagram. Celui qui se voyait bien Gouverneur du Texas fait part de son émotion et compare le fléau des armes à feu à une épidémie : « C’est une épidémie que nous pouvons contrôler, et quel que soit le côté où nous nous tenons, nous savons tous que nous pouvons faire mieux. Nous devons faire mieux », écrit-il. « Des mesures doivent être prises pour qu’aucun parent n’ait à vivre ce que les parents d’Uvalde et les autres avant eux ont enduré. »


Même son de cloche du côté de Taylor Swift, qui partage sa « rage » : « Remplie de rage et de chagrin, et tellement brisée par les meurtres à Uvalde. Par ceux de Buffalo, à Laguna Woods et tant d’autres. Par la manière dont nous, en tant que nation, sommes devenus conditionnés à un chagrin insondable et insupportable. »

La vidéo de la colère de Steve Kerr, entraîneur de l’équipe NBA des Golden State Warriors, est elle devenue virale. L’émotion du coach, fervent opposant de la NRA (National Rifle Association, qui défend le lobby des armes), est vive face caméra : « Je ne vais pas parler de basket », a-t-il lancé la gorge serrée avant un match. « Quand allons-nous faire quelque chose? Je suis fatigué. Fatigué de me présenter devant vous pour présenter mes condoléances aux familles anéanties. J’en ai assez ! »

Selena Gomez, une autre star originaire du Texas, a elle écrit sur Twitter : « Aujourd’hui, dans mon Etat natal du Texas, 18 étudiants innocents ont été tués alors qu’ils essayaient simplement d’obtenir une éducation. Une enseignante a été tuée en faisant son travail […] Si les enfants ne sont pas en sécurité à l’école, où sont-ils en sécurité ? »

Le basketteur LeBron James a lui aussi partagé sa peine et sa colère après les premiers bilans chiffrés de cette nouvelle tuerie mardi. Après avoir partagé ses condoléances, il s’est insurgé contre le lieu de cette fusillade : « Ca suffit!!! Ce sont des enfants et nous continuons à les mettre en danger à l’école. Sérieusement! À L’ÉCOLE, là où c’est censé être le plus sûr! Il faut tout simplement que ça change. IL FAUT QUE ÇA CHANGE ! », s’est-il emporté.

L’ancien président américain Barack Obama a lui tenu, avec sa femme Michelle, à rendre hommage aux « familles d’Uvalde », et fustigé le lobby des armes. « Nous sommes aussi en colère pour eux. Près de dix ans après Sandy Hook – et dix jours après Buffalo – notre pays est paralysé, non par la peur, mais par un lobby des armes à feu et un parti politique qui n’ont montré aucune volonté d’agir de quelque manière que ce soit pour empêcher ces tragédies », a notamment écrit le 44ème président américain.

CIM Internet