Paris Match Belgique

Charlène au bras du prince Albert pour le Grand prix de Formule 1 de Monaco

Charlène au bras du prince Albert pour le Grand prix de Formule 1 de Monaco

Charlène et Albert de Monaco, le 28 mai 2022. | © Marco Piovanotto / Abacapress

People et royauté

La princesse Charlène était aux côtés du prince Albert de Monaco, samedi, pour rencontrer les bénévoles de la Croix rouge monégasque qui assurent la sécurité des pilotes pour le Grand prix de Formule 1 dimanche.

 

D’après un article Paris Match France de Yannick Vely

C’est le grand rendez-vous des amoureux de Formule 1. Dimanche, les meilleurs pilotes du monde s’affronteront sur le circuit en ville de la Principauté monégasque. Amoureux du sport automobile et grands sportifs, la princesse Charlène et le prince Albert seront bien sûr présents pour assister à la compétition. Samedi, ils se sont rendus sur le circuit afin de rencontrer les volontaires de la Croix rouge qui assurent la sécurité des pilotes et du public.

Charlène au bras du prince Albert pour le Grand prix de Formule 1 de Monaco
© NICE MATIN / Jean François Ottonello

Le mardi 24 mai 2022 au soir, la princesse Charlène de Monaco était sortie du silence. Près d’un an après l’annonce de ses problèmes de santé par le Palais, qui l’ont tenue de long mois loin de la Principauté et des siens, l’épouse du prince Albert II a accordé une interview à Monaco-Matin.

Lire aussi > Charlène de Monaco : Sa réponse cash aux rumeurs sur son couple

Répondant aux questions du média méditerranéen, la princesse Charlène avait d’abord rassuré sur sa santé, après avoir été bloquée sept mois en Afrique du Sud où elle a subi deux lourdes opérations ORL sous anesthésie générale, puis passé quatre mois de convalescence en Suisse pour se remettre d’un épuisement général, physique et moral. Elle avait expliqué qu’à son retour dans la Principauté mi-mars, elle avait concentré toute son énergie sur son mari, ses enfants et sa santé, qui sont ses priorités. « Mon état de santé est encore fragile et je ne veux pas aller trop vite. Le chemin a été long, difficile et si douloureux », avait-t-elle insisté, tout en révélant : « Aujourd’hui je me sens plus sereine ».

CIM Internet