Paris Match Belgique

Mais que fait-elle dans la vie, Pippa Middleton ?

Pippa Middleton, la petite sœur de Kate. | © BELGA/AFP PHOTO/GLYN KIRK

People et royauté

Tout le monde connait la sœur de Kate Middleton. Difficile, en revanche, de dire ce que Pippa fait de ses journées.

 

À son corps défendant, Pippa Middleton n’a pas vraiment demandé à être dans la lumière. « C’est un peu surprenant d’être reconnue (si l’on peut ainsi dire) dans le monde entier avant l’âge de 30 ans, grâce à votre sœur, votre beau-frère et votre derrière », soulignait avec humour la cadette de Kate, en préface de son premier livre, en 2012. Quatre ans plus tard, le constat est plus amer. “Les gens me voient comme une privilégiée qui a utilisé sa position à son avantage ; qui ne travaille pas vraiment, une mondaine -ce mot m’énerve vraiment- et une fêtarde sans substance”, confiait Pippa Middleton dans une interview vérité au Daily Mail, à l’occasion de son second ouvrage en 2016. Le problème, c’est que les tabloïds britanniques s’intéressent moins aux carrières qu’aux mondanités. Et il faut bien l’avouer, difficile de dire de quoi d’autres sont faites les journées de Pippa – même si elle a bien essayé de se trouver une activité.

Voir aussi > Le mariage de Pippa Middleton et James Matthews en photos

Comme sa grande sœur, la jeune femme de 33 ans a surtout travaillé pour Party Pieces, la prospère société de ventes par correspondance d’articles de fête, fondée par ses parents. Une fois son diplôme de lettres empoché à l’Université d’Edimbourg en 2008, Pippa Middleton est rapidement passée par une société de relations publiques pour marques de luxe. À l’époque, le très branché magazine Tatler la désigne déjà comme la célibataire la plus courue du beau monde. Sa place de communicante dans l’entreprise familiale, mais bien plus encore la renommée acquise lors du mariage du siècle vont lui offrir, fin 2011, un contrat d’édition en or. Penguin Books verse un à-valoir de 400 000 livres sterling (environ 475 000 euros) à Pippa Middleton pour un livre sur l’organisation de fêtes.

Il y a quelque chose de très britannique dans le thé.

« Celebrate: a year of British festivities for families and friends » est publié à l’automne 2012. C’est un échec. Quelques aigris verront l’opportunité de casser du sucre sur le dos de ces parvenus de Middleton, mais il faut bien le reconnaître, l’experte so british n’a pas inventé l’eau chaude. « Celebrate” est largement moqué pour ses conseils et commentaires d’une évidence rare. Florilège : « si l’on fait chauffer du lait, bien faire attention de ne pas le laisser déborder » ; “pensez à mettre une carafe d’eau et des verres sur la table” ; and last but not least “il y a quelque chose de très britannique dans le thé”. Certains passages sont si creux que Pippa Middleton doit le répéter à longueur d’interviews : elle n’a pas utilisé de nègre.

Lire aussi >  Pippa Middleton avait accordé un entretien à Paris Match, à la sortie de son livre

En 2013, elle se sépare de son agent littéraire, mais conserve sa plume. Pippa tient des chroniques sur la table, l’étiquette et le sport dans diverses publications prestigieuses – The Spectator, Vanity Fair, The Sunday Telegraph. Ses activités éditoriales ont été regroupées dans PXM Enterprises Limited, société basée au 19 Portland Place, à Londres. Son capital de départ approche les 250 000 euros. Au registre du commerce britannique, une notification, datée du 30 juin 2017, indique que Pippa est toujours la directrice et seule actionnaire de la société. Les trois collaborations, pourtant, sont autant de nouvelles déconvenues. Elles s’achèvent toutes rapidement, au cours de l’année 2014, après une poignée de contributions.

Pippa et Kate Middleton le 28 avril 2011 – © BELGA/FRANK MAY

L’année 2015 ne commence pas mieux. En juin 2014, la jeune femme a fait exploser les audiences du « Today show », la grande émission matinale de NBC. Dans les semaines qui suivent, la chaîne américaine propose à Pippa un rôle de chroniqueuse. Les essais ne sont pas concluants. C’est peu dire, selon le Daily Mail. Une séquence sur le Madison dans le Wyoming est qualifiée de “très gênante”. Elle même avait d’ailleurs évoqué l’épisode dans sa dernière contribution à The Spectator, amusée de ses “deux pieds gauches”. NBC n’a pas trouvé sa danse très drôle. Selon les proches de Pippa, ce n’est pas cela qui a fait capoter l’affaire au printemps 2015. La sœur de Kate avait déjà été accusée de profiter de ses royales accointances à la publication de son premier livre. L’énorme chèque (on parle de 400 000 livres sterling) de NBC aurait été mal vu – surtout si la chaîne lui avait demandé de commenter les événements de la Couronne.

Pippa fait le choix de rester en Angleterre

Partir aux États-Unis, c’était aussi ajouter de la distance entre elle et son compagnon Nico Jackson, installé en Suisse pour ses affaires. Tout le monde les voyait mariés dans l’année. Pippa aurait fait le choix de rester en Angleterre. Las, le couple s’est séparé l’été suivant… 2015 avait tout l’air d’une annus horribilis pour Pippa Middleton, mais elle va se terminer mieux qu’elle n’avait commencé. La trentenaire fréquente rapidement un nouvel homme, James Matthews, celui qui deviendra son époux deux ans plus tard. Pippa en profite également pour se concentrer sur la British Heart Foundation, œuvre de charité pour la prévention des maladies cardio-vasculaire dont elle est la marraine depuis juin 2014.

En photos :  Les amours de Pippa Middleton

Au long de l’année 2015, elle participe à de nombreux événements sportifs en faveur de l’association. Son engagement impressionne outre-Manche. Son image change. En septembre 2016, Pippa publie son second livre, “Heartfelt”, un recueil d’une centaine de recettes de cuisine bonnes pour le cœur. Les revenus sont reversés à la British Heart Foundation. Cette fois, il n’y a personne pour descendre l’ouvrage. Pippa continue de courir les mondanités et les galas de charité, mais elle semble enfin avoir gagné le cœur des Anglais.

Mots-clés:
pippa middleton
CIM Internet