Paris Match Belgique

Princesse Elisabeth, son diadème pourrait être celui de la marraine du prince Harry

princesse Elisabeth

La princesse Elisabeth lors de son premier gala royal. | © Lise Åserud / NTB / AFP.

People et royauté

La princesse héritière Elisabeth de Belgique est apparue, vendredi à Oslo, coiffée d’un diadème inconnu dans la famille royale de Belgique. Un cadeau de ses parents qui aurait appartenu à la famille de la marraine du prince Harry.

D’après un article Paris Match France de Dominique Bonnet

Un mystère a plané sur la soirée d’anniversaire de la princesse Ingrid Alexandra de Norvège. Mais quel était donc ce diadème qu’avait coiffé la princesse héritière Elisabeth de Belgique ? La fille du roi des Belges Philippe et de la reine Mathilde était venue à Oslo, avec cette dernière, pour prendre part au dîner de gala organisé par le roi Harald V et la reine Sonja de Norvège à l’occasion des 18 ans de leur petite-fille, deuxième dans l’ordre de succession après son père.

La princesse Elisabeth de Belgique et sa mère la reine des Belges Mathilde à Oslo, le 17 juin 2022
La princesse Elisabeth de Belgique et sa mère la reine des Belges Mathilde à Oslo, le 17 juin 2022 ©NTB/Lise Aaserud via REUTERS

La duchesse de Brabant, actuellement étudiante à Oxford, avait revêtu une ravissante robe rose bustier, à la jupe ornée d’une succession de volants, griffée Armani Privé. La jeune femme de 20 ans avait relevé ses cheveux en chignon et posé sur sa tête une imposante tiare en diamant. Laquelle -la presse belge était formelle- ne se trouvait pas dans la cassette des bijoux de la famille royale de Belgique. Alors d’où venait-elle?

Une réponse a été donnée sur le compte Instagram Russian Treasure consacré aux bijoux des Romanov, l’ancienne famille impériale russe. Car cette tiare ressemble beaucoup à celle, signée Fabergé, que le tsar Nicolas II offrit à sa femme, l’impératrice Alexandra Feodorovna, en 1897 pour leur quatrième Noël ensemble. A part que celle-ci comprenait également des perles. Aussi est-il suggéré que cette pièce n’était pas unique, ou que le joaillier parisien s’était inspiré d’une création d’un de ses confrères. Russian Treasure suggère en effet, photo datant de 1925 à l’appui (voir en bas de cet article), que le diadème arboré par l’héritière à la couronne de Belgique soit en fait celui de Lady Evelyn Vestey, née aux Etats-Unis et épouse de William, 1er baron Vestey. Ce joyau aurait été transmis de génération en génération au sein de cette famille. Or, la deuxième épouse du 3e baron Vestey, Lady Celia, proche amie de la reine Elizabeth II et du prince Charles et marraine du prince Harry, est morte le 28 novembre 2020 à l’âge de 71 ans. Le mystère serait donc résolu. Quoique…

Mathilde et Philippe ont confirmé lui avoir acheté ce diadème pour ses 18 ans

De son côté, la Cour de Belgique a certes bien confirmé à la presse belge, sans plus de précision semble-t-il, que ce diadème avait été acquis par le roi Philippe et la reine Mathilde qui l’ont offert à la princesse Elisabeth pour ses 18 ans. Anniversaire qu’elle a fêté le 25 octobre 2019. Aurait-il alors été vendu par Lady Celia Vestey avant son décès? A moins qu’il ait appartenu à une autre branche de la famille ou déjà à une autre personne à qui il aurait été cédé bien avant. Et s’il s’agissait en fait d’une autre copie, d’autre provenance? Peut-être le Palais lèvera-t-il un jour le voile.

CIM Internet