Marius de Norvège fuit le Royaume

Marius de Norvège fuit le Royaume

Marius Norvège

La princesse Mette-Marit de Norvège n'avait que 23 ans quand elle a eu son fils aîné. | © BELGA IMAGE

People et royauté

À l’aube de ses vingt ans, qu’il fête ce 13 janvier, Marius Borg Hoiby se prépare à un changement de vie important : dans quelques jours, il déménagera en Californie, où il suivra des études en administration des affaires. Un choix qui n’est pas anodin.

Si la princesse Mette-Marit l’a choyé dès son plus jeune âge, Marius Borg Hoiby n’a aucun lien de sang avec le prince Haakon de Norvège. L’héritier du trône a beau avoir épousé sa mère alors qu’il n’avait que trois ans, Marius ne sera jamais prince. Un titre qu’il n’envie pourtant pas, comme le confie Mette-Marit dans une lettre ouverte.

Marius Norvège
©BELGA IMAGE / Marius Borg Hoiby en compagnie de sa mère, la princesse Mette-Marit, et du petit prince Sverre Magnus.

En photos: Marius, le fils de Mette-Marit, a 20 ans

Après avoir rappelé la pression – qu’elle juge « indigne » – à laquelle Marius a été soumis ces deux dernières années par une partie de la presse norvégienne, Mette-Marit assure: « Mon engagement envers lui en tant que mère est d’assumer sérieusement la responsabilité qui m’a été donnée à l’hôpital Aker il y a 20 ans ». Aussi, s’adressant à « certains médias norvégiens », elle les prie de laisser son fils aîné tranquille, expliquant que « c’est en partie pour cette raison qu’il a maintenant choisi d’aller étudier à l’étranger ». Selon cette volonté de mener une existence en dehors de la scène publique, la page qui était consacrée au fils aîné de la princesse Mette-Marit a disparu du site de la Cour de Norvège. À la place, le Palais y a mis en ligne, ainsi que sur sa page Facebook officielle, la lettre de la belle-fille du souverain.

Marius Norvège
©BELGA IMAGE / Vegard Wivestad Grott / NTB scanpix

« Marius ne veut pas vivre une vie publique ».

La princesse rappelle qu’elle n’avait que 23 ans lorsque Marius a vu le jour et que cette naissance lui a donné une grande responsabilité. Depuis qu’elle a épousé le prince héritier Haakon de Norvège, alors qu’elle était mère célibataire, Marius a « toujours eu un rôle qui a été difficile à définir dans l’espace public », poursuit-elle. Contrairement à sa demi-sœur la princesse Ingrid Alexandra, deuxième dans l’ordre de succession à la couronne norvégienne, et son demi-frère le prince Sverre Magnus, « il ne devrait pas avoir un rôle public et n’est pas une personne publique ».

En photos: Mette-Marit, princesse de neiges

Elle conclut sa lettre par un poème : « Demain, il va voyager dans le monde. Un beau jeune homme rare, avec un esprit ouvert. En tant que mère, je n’aurais pas pu être plus fière ».

Article originellement publié sur parismatch-france par Dominique Bonnet

CIM Internet