Paris Match Belgique

Carla Bruni, garder la ligne à 54 ans lui demande de sacrés efforts

Carla bruni

"Je fais des efforts sans nom pour rester mince." | © Belga

People et royauté

Garder la forme plus de 50 ans demande du temps et des efforts à Carla Bruni, comme elle l’explique dans une nouvelle interview.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction.

Au moment même où elle s’illustrait le tapis rouge de Cannes, Carla Bruni a accepté de prendre la pose depuis sa demeure du cap Nègre pour le magazine Madame Figaro. Dans l’entretien qui accompagne cette séance photo, dévoilée dans l’édition du 8 juillet, l’ex-top model de 54 ans s’est confié en toute franchise sur ses efforts pour rester en forme.

«J’ai une silhouette et un style, peut-être, mais je fais des efforts sans nom pour rester mince : deux heures de sport par jour, de la barre, de l’elliptique, un peu de Pilates», explique l’épouse de Nicolas Sarkozy. Elle ajoute alors : «J’ai longtemps été ingrate, droite et maigre, j’avais le sentiment d’être invisible. Je suis devenue une jeune fille tard, à 17 ans. Tout à coup, j’avais un corps et je voyais bien qu’on me regardait différemment à la plage. Ce que j’ai ressenti alors ? Le plaisir de la séduction (…). Plaire, c’est beaucoup plus intéressant que d’être beau. D’ailleurs, la beauté ne tient pas l’âge, c’est affreux !»

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carla Bruni (@carlabruniofficial)

Si elle se consacre aujourd’hui à sa carrière d’interprète, la mère d’Aurélien et Giulia (21 et 10 ans) n’a pas tout à fait tourné le dos au mannequinat. En septembre dernier, elle s’est d’ailleurs illustrée sur le podium du défilé Balmain . Une expérience lors de laquelle elle avoue s’être sentie «destabilisée» : «En fait, je considère que ce n’est plus de mon âge. Je suis la benjamine dans ma famille, et là, c’est très bizarre de se dire que j’ai l’âge de pouvoir être la mère de tous les autres mannequins. Et, en même temps, la mode reste une famille : j’adore les couturiers, les filles, les coiffeurs, les maquilleurs, les photographes…»

CIM Internet