Paris Match Belgique

Cet échange de sms accablant entre Johnny Depp et Marilyn Manson dévoilé au grand jour

Johnny depp marilyn manson

Les échanges entre Johnny Depp et Marilyn Manson ont fuîtes.

People et royauté

Des conversations extrêmement douteuses.

Dans un document de près de 6 000 pages, des échanges par SMS entre Johnny Depp et Marilyn Manson ont été dévoilés, deux mois seulement après le verdict du procès. Dans ceux-ci on peut lire les deux hommes échanger à propos de leurs accusations respectives de violences conjugales dans des conversations datant de 2016.

À cette époque, Lindsay Usich, épouse de Marilyn Manson, avait obtenu une ordonnance de protection, après avoir accusé ce dernier de violences et de possession de drogues. Marilyn Manson avait alors envoyé à Johnny Depp : « Lindsay m’a fait une Amber… supprime s’il te plaît. »

« Le plus important est de rester calme et de ne pas lui donner ce qu’elle attend »

« Te laisse pas faire. Le plus important est de rester calme et de ne pas lui donner ce qu’elle attend, c’est-à-dire te faire hurler, te rendre dingue, et nourrir son narcissisme. J’ai beaucoup lu sur le sujet et sur les comportements de sociopathe », avait répondu l’acteur. Selon les informations New York Post, Marilyn Manson aurait refait appel à Johnny Depp quelques mois plus tard : « J’ai un gros souci de type Amber avec la famille de L [Lindsay, ndlr]. Je suis en stress putain. Je ne sais pas si tu es de retour, mais je vais avoir besoin d’un refuge car je crois que les flics vont passer chez moi. »

Un autre échange entre l’acteur et le chanteur sur un autre sujet a été dévoilé. Dans celui-ci, les deux amis font référence au film Salò ou les 120 journées de Sodome et suggèrent d’avoir leur propre « grotte ». « Ayons notre propre Salò. Mais pas de trucs gays avec nous », peut-on lire. Marilyn Manson propose également à Depp de lui présenter une nouvelle fan, indiquant qu’elle a dix-huit ans.

Tous ces documents n’ont cependant pas été divulgués lors du procès. Selon les avocats de l’acteur, il s’agissait d’une tentative d’Amber Heard d’inclure au dossier le nom de Marilyn Manson qui « manque de fondement et est entièrement spéculatif et constitue une preuve de moralité inappropriée. »

CIM Internet