Paris Match Belgique

Alec Baldwin : L’acteur aurait bien appuyé sur la gâchette [VIDEO]

Alex Baldwin

Alex Baldwin en juin 2021. | © Angela Weiss / AFP.

People et royauté

La version d’Alec Baldwin a été contredite par un nouveau rapport du FBI.

Cela fera bientôt un an. Le 21 octobre dernier, la directrice de la photographie du film Rust, Halyna Hutchins, était tuée en plein tournage d’un malheureux incident. Une balle réelle se trouvait dans l’arme à feu utilisée par Alec Baldwin. Le réalisateur Joel Souza avait quant à lui été blessé à l’épaule. Depuis le début, Alec Baldwin et l’assistant-réalisateur Dave Halls – qui a fourni l’arme à l’acteur – clament que le tir serait parti tout seul, sans que le comédien n’ait jamais appuyé sur la gâchette.

Impossible que l’arme se soit actionnée toute seule

Une version contredite par le rapport médico-légal du FBI. Dévoilé ce vendredi 12 août par ABC News, celui-ci considère que la mort d’Halyna Hutchins est bel et bien accidentelle puisque rien ne prouve que « l’arme à feu ait été chargée intentionnellement avec de vraies munitions ». Mais il serait impossible que l’arme à feu se soit actionnée toute seule, sans que personne n’appuie sur la détente.

En effet, l’arme utilisée était un 45 Colt, une arme qui ne peut pas faire feu sans qu’une pression ne soit exercée sur la gâchette. Le pistolet « ne pouvait pas être mis à feu sans une pression sur la gâchette alors que les composants internes étaient intacts et fonctionnels », indique le FBI. La mort d’Halyna Hutchins devrait être classée comme un accident.

Si Alec Baldwin a assuré sur Instagram qu’il avait accepté de coopérer un maximum avec les autorités afin que « la vérité » soit découverte, il a aussi stipulé qu’on lui avait remis une arme vide et que c’était Halyna Hutchins, elle-même, qui lui avait dit de la viser.

Mots-clés:
Alec Baldwin
CIM Internet