Paris Match Belgique

Direct : Elizabeth II sous surveillance des médecins royaux, la famille proche à son chevet

Elizabeth II le 5 juin 2022.

Elizabeth II. | © Frank Augstein / POOL / AFP

People et royauté

Le monde entier a actuellement les yeux rivés sur le château de Balmoral, en Ecosse, où la reine se trouve depuis quelques semaines.

 

Les médecins de la reine Elizabeth II, 96 ans, sont « préoccupés » par son état de santé et « ont recommandé qu’elle soit placée sous surveillance médicale » dans son château de Balmoral, a indiqué le palais de Buckingham jeudi.

Ses enfants et William sont arrivés, Harry en route

« Après une nouvelle évaluation ce matin, les médecins de la reine sont préoccupés pour la santé de Sa Majesté et ont recommandé qu’elle reste sous surveillance médicale », a annoncé le palais dans un bref communiqué.

Son héritier Charles, 73 ans, est arrivé avec sa femme Camilla à Balmoral, où la reine passe tous les ans la fin de l’été, ainsi que sa fille Anne. Ses deux autres enfants, les princes Andrew et Edward étaient en route en début d’après-midi.

Les princes Andrew et Edward, les deux derniers fils de la reine, son petit-fils le prince William et Sophie de Wessex, épouse du prince Edward, ainsi que Tim Laurence, l’époux de la princesse Anne, viennent d’arriver à Balmoral.

Son petit-fils Harry a pris la direction de l’Ecosse sans Meghan Markle, restée à Londres.

Tandis que Kate, sa belle-fille, épouse de William, reste pour le moment à Windsor où les trois enfants George, Charlotte et Louis passent leur première journée complète dans leur nouvelle école.

Lire aussi >Les « mains bleues » d’Elizabeth II inquiètent pendant sa rencontre avec Liz Truss

Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, chef de l’Eglise d’Angleterre, a envoyé « ses prières à Sa Majesté à la Reine ». « Que la présence de Dieu fortifie et réconforte Sa Majesté, sa famille et ceux qui prennent soin d’elle à Balmoral », a-t-il déclaré sur Twitter.

Lire aussi >La reine Elizabeth II reporte une réunion sur le conseil de ses médecins

Mercredi soir, le palais avait annoncé que la reine avait reporté une réunion en ligne, ses médecins lui ayant conseillé de se reposer, nouvelle annulation d’une longue série depuis un an.

En mai, Charles avait prononcé à sa place pour la première fois le discours du trône au Parlement, l’une de ses fonctions constitutionnelles essentielles.

Début juin, les Britanniques avaient célébré pendant quatre jours les 70 ans de règne d’Elizabeth II, qui est le monarque le plus âgé du monde en exercice. Elle est restée quasi absente de ce jubilé de platine, ne se montrant qu’à deux brèves reprises au balcon du palais de Buckingham devant des dizaines de milliers de personnes.

Elizabeth II est veuve depuis la mort de son époux Philip en avril 2021, peu avant ses 100 ans. Le déclin de la santé de la reine, arrivée sur le trône le 6 février 1952, à 25 ans, après la mort de son père George VI, a relancé des questions sur l’avenir de la monarchie.

Avec Belga

CIM Internet