Paris Match Belgique

Charles III : Son fils caché supposé prend la parole après la mort d’Elizabeth II

Charles III à Westminster Hall.

Charles III. | © ALKIS KONSTANTINIDIS / POOL / AFP

People et royauté

Son prétendu ils a pris la parole dans un média australien. 

Il n’a pas dit son dernier mot. Ces derniers mois, l’actualité de la famille royale britannique est ponctuée par les sorties ahurissantes de Simon Dorante-Day. Cet Australien affirme à corps et cri être le fils de Charles III et Camilla Parker Bowles. Il a profité du décès d’Elizabeth II pour redonner de la voix à sa vérité.

« Je me sens rejeté »

« Il y a eu une discussion entre un juge, moi-même et son avocat au sujet du statut juridique de Charle pour si le monarque est protégé par la loi ou est au-dessus de la loi. Et la réponse à cela était non », a confié celui qui réclame un test ADN à son supposé paternel au média 7News. Aujourd’hui, il a notamment du mal à digérer le fait que William ait hérité du titre de prince de Galles dans le cadre de la succession. « Il donne à William un titre comme ça, eh bien, où est ma réponse ? Où est mon test ADN ? Si vous n’êtes pas mon père, alors prouvez que vous ne l’êtes pas. Je me sens rejeté. Charles a obtenu ce qu’il voulait : il a obtenu le trône, il a obtenu sa femme, il a tout obtenu », a-t-il pesté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daily Star (@dailystar)

Simon Dorante-Day, adopté en Angleterre alors qu’il était âgé de dix-huit mois, affirme que son certificat de naissance a été modifié pour y faire apparaître de faux noms en lieu et place de ceux de ses « vrais » parents. Ses grands-parents adoptifs, Winifred et Ernest, auraient travaillé pour la reine d’Angleterre et son mari. Les bases d’une folle théorie.

CIM Internet