Paris Match Belgique

Etienne Daho, les idées noires de son passé

etienne daho

Le chanteur s'est confié comme rarement. | © JOEL SAGET / AFP.

People et royauté

Interviewé par Madame Figaro, Etienne Daho est revenu sur sombre période de son passé.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Etienne Daho s’est laissé aller à quelques confidences. Le chanteur de 66 ans, interviewé par Madame Figaro à l’occasion de la sortie d’une collection capsule pour Saint James, est remonté trente ans en arrière et a évoqué une période compliquée de son passé. En 1991, alors que la tournée de son album Paris Ailleurs vient de s’achever, l’artiste « s’écroule » : « Si j’avais continué à ce rythme-là, je serais mort. Trop de travail, trop de fêtes, trop de tout. Et puis ces moments d’hystérie totale, où des gens dormaient en travers de mon paillasson, ce n’était pas possible », a-t-il d’abord expliqué.

« Je ne suis pas taillé pour ça. Même si j’adorais le côté joyeux, le cadeau incroyable que ça marche autant. Tellement de projets, de sollicitations, on vit dans un truc où on est perché la plupart du temps. C’est une addiction. Donc, on continue. Jusqu’au moment où je me suis retrouvé au bord du précipice sans m’en être rendu compte », a-t-il poursuivi.

« J’ai mis deux, trois ans à m’en remettre »

Un soir de concert à Los Angeles, Etienne Daho ira même jusqu’à enjamber le balcon de sa chambre d’hôtel. « Un flash de terreur » l’a retenu de lâcher la rambarde. « J’ai réalisé qu’un élan me poussait à en finir, une sorte de raptus, mais que ce n’était pas moi du tout. Comme lorsque l’on voit le fou en soi, que l’on s’imagine faire une chose absurde ou violente. J’ai mis deux, trois ans à me remettre de cette période. Je suis parti à Londres, j’ai fait l’album Eden, c’était vraiment une cure », a-t-il confié avant d’ajouter qu’il avait ensuite été accompagné par un psy. « Je n’aurais pas pu faire sans. D’autant plus qu’une fois qu’on a réglé un certain nombre de problèmes, papa, maman, etc., ça permet de mieux comprendre les autres. »

Cette dépression était, selon lui, lié à la mort de son père, qu’il connaissait à peine. « Ça voulait dire que c’était définitivement une relation ratée. Ça ne pouvait plus être rattrapé », a-t-il expliqué. Etienne Daho devrait sortir son nouvel album Tirer la nuit sur les étoiles en février 2023.

CIM Internet