Paris Match Belgique

Patrick Sébastien révèle avoir souffert d’un cancer

Il ne voulait pas «médiatiser» sa maladie. | © Belga

People et royauté

Patrick Sébastien a accordé une interview au «Figaro» dans laquelle il confie avoir souffert d’un cancer du rein.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction.

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Patrick Sébastien s’est laissé aller à quelques confidences. L’ancien animateur de France Télévisions, interviewé par Le Figaro, est revenu sur ces deux dernières années : «J’ai 68 ans et je viens de traverser un véritable tsunami. J’en ai pris plein la gueule pendant deux ans : l’éviction dégueulasse de France Télévisions, des deuils importants liés à des proches, ma séparation avec Nana et le cancer du rein avec une grosse opération. J’ai encore une cicatrice de 40 cm».

Lire aussi > Comment Patrick Sébastien s’est « fait virer » de France 2

Il a ensuite raconté qu’il avait découvert ce cancer par hasard par son médecin. «Mon toubib Georges a vu une petite tache blanche donc il m’a fait faire un IRM, et une biopsie. Il a finalement découvert le cancer. Même s’il faisait 3 cm, il n’était pas invasif et ne nécessitait pas de chimio. J’ai donc subi une opération avec huit heures d’anesthésie. La rééducation et la convalescence ont été compliquées. Mais deux mois après, j’étais sur scène», a-t-il dit.

« Avant le vaccin, je n’avais rien »

Patrick Sébastien a ensuite expliqué qu’il ne voulait pas «médiatiser» sa maladie, qu’il qualifie maintenant de «chance», avant sa guérison. «L’apitoiement sur soi-même est la pire des choses pour parvenir à renaître. Je pense souvent à cette phrase que m’avait dit ma maman à la mort de mon fils : ‘Ce n’est pas la fin de quelque chose, c’est le début d’autre chose’. On ne renaît pas, ni dans la rancune, ni dans l’aigreur».

L’interprète des «Sardines» n’exclut pas l’éventualité que le vaccin contre le Covid-19 ait déclenché sa maladie : «Je ne suis pas complotiste mais je regarde. Avant le vaccin, je n’avais rien. Et après, je me suis retrouvé avec un prédiabète, une prostatite. Je n’accuse pas mais je me pose la question. Autour de moi, c’est pareil, beaucoup de gens se sont retrouvés avec une pathologie». Selon lui, son éviction de France Télévisions pourrait également être lié à son cancer : «Ce n’est pas lié directement mais il y a un lien entre le stress et la santé».

CIM Internet