Paris Match Belgique

Le roi Philippe prend lui aussi des mesures drastiques face à la flambée du prix de l’énergie

roi Philippe

Le roi Philippe et la reine Mathilde, le 29 mars 2022. | © Daniel LEAL / AFP.

People et royauté

La crise énergétique ne frappe pas uniquement de plein fouet le commun des mortels.

 

La monarchie belge est elle aussi touchée par la hausse des prix de l’énergie et a décidé de prendre des mesures pour y faire face. Car, on le sait, le palais qui est le lieu de travail officiel du roi, est particulièrement énergivore de par sa taille et son ancienneté.

On apprend ainsi que le roi Philippe a décidé de ne plus éclairer la façade du Palais Royal de Bruxelles la nuit désormais. Le personnel de la cour devra également autant qu’il le peut éteindre les lumières à l’intérieur. L’installation de panneaux solaires serait également à l’étude. Cependant, les interventions sur la bâtisse demeurent toutes extrêmement coûteuses en raison de la nature historique de ce bien architectural du XIXe siècle. C’est l’Autorité des Bâtiments, organisme public, qui est d’ailleurs gestionnaire immobilier du palais, mais aussi du château de Laeken.

5,5 millions d’euros de travaux

Plusieurs rénovations devraient donc être prévues prochainement comme le remplacement du simple vitrage par du vitrage thermo-isolant double. Les travaux devraient commencer cet automne et durer environ deux ans, avec un coût estimé à 5,5 millions d’euros. Les éclairages sont eux aussi peu à peu remplacés par des éclairages LED.

Ce n’est pas un scoop, la crise énergétique a compliqué la vie de nombreux Belges. Le département des pétitions et des affaires sociales du roi Philippe reçoit énormément de demandes de soutien financier de la part de citoyens en raison de problèmes de factures d’énergie. Rien que l’année dernière, le couple royal a répondu à 788 lettres de plaintes de ce type, distribuant en moyenne 200 euros à chaque demandeur.

CIM Internet