Paris Match Belgique

Emily Ratajkowski atomise « Blonde » et accuse le film de « fétichiser la douleur féminine »

emily ratajkowski

"Em Rata" début septembre à New York. | © Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP.

People et royauté

Dans son message au vitriol diffusé sur TikTok, la top propose d’entrer dans une nouvelle ère.

Elle n’est pas contente et utilise des mots forts. La top Emily Ratajkowski a fustigé le sulfureux biopic sur Marilyn Monroe, Blonde, dans une vidéo lâchée sur son compte TikTok. Très engagée pour les droits des femmes, l’influente mannequin a tenu à dire tout le mal qu’elle pense du film qui voit Ana de Armas incarner l’icône.

« Vous savez ce qui est difficile à fétichiser ? La colère »

« Je ne suis pas surprise d’entendre qu’il s’agit d’un énième film fétichisant la douleur féminine, même dans la mort », a-t-elle fustigé, mettant sur un même pied la fascination pour les déboires de femmes comme Amy Winehouse, Britney Spears ou Lady Di.

« Nous aimons fétichiser la douleur féminine… Nous sommes obsédés par les filles mortes et les tueurs en série », détaille la top de 31 ans, qui appelle à mettre fin à ce voyeurisme nauséabond.

Et pour mettre fin à ce fléau, « Em Rata » déclare vouloir entrer dans la « bitch era », soit « l’ère de la sal*pe » dans la langue de Shakespeare.

« Vous savez ce qui est difficile à fétichiser ? La colère. Alors, j’ai une proposition. Je pense que nous devons toutes être un peu plus énervées. 2022, bébé, c’est mon ère de la sal*pe. Je pense que nous devrions toutes entrer dans une ère de la sal*pe. Je vais juste commencer à m’énerver. »

CIM Internet