Paris Match Belgique

Le coup de gueule de Sophie Marceau contre les « grands de ce monde »

Sophie Marceau

Sophie Marceau en août 2022. | © Jaak Moineau / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP.

People et royauté

Dans une interview accordée au Parisien, Sophie Marceau a dénoncé l’inactivité des « dirigeants » face à l’urgence climatique.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

l’occasion de la sortie de son nouveau film Une femme de notre temps, Sophie Marceau a accordé un entretien au Parisien dans lequel l’actrice de 55 ans pousse un immense coup de gueule envers « ceux qui dirigent » face à l’urgence climatique. « Pour limiter la propagation du Covid-19, ils ont tout arrêté, tout de suite. C’est bien la preuve qu’il est possible de prendre des mesures. Là, qu’est-ce qu’on fait ? Rien. On traîne, on discute. Pourquoi les grands de ce monde projettent-ils d’aller sur d’autres planètes ? Je ne trouve pas que ce soit de bon augure. On ferait mieux de s’occuper de celle qu’on a déjà aujourd’hui », a-t-elle déclaré.

La comédienne a également confié qu’elle avait « diminué de moitié » sa consommation. « C’est vrai que j’ai la chance d’être gâtée, néanmoins, je contrôle ma consommation d’eau, de chauffage, d’électricité… Le plastique, par exemple, ça me rend folle », a-t-elle dit, précisant qu’elle ne prenait l’avion « que quand c’est nécessaire ». « Ça fait déjà des années. Je me souviens qu’il y a dix ou quinze ans, je disais à mon agent de me créer un avatar pour éviter de faire plus de 15 000 kilomètres en avion pour passer deux jours à Shanghai ou à Pékin ! Je suis choquée par le luxe effréné », peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

Sophie Marceau a ensuite assené qu’il fallait « arrêter de manger de la viande deux fois par jour ». « Ca ne peut pas être tous les jours, midi et soir, dans une quête du plaisir permanent », a dit la superstar française, qui apprécie quand même, de temps en temps, « un bon vin » et « un bon plat ».

Mots-clés:
Sophie Marceau
CIM Internet