Paris Match Belgique

Le suicide, la mort envisagée par Patrick Sébastien

patrick sebastien

Patrick Sébastien. | © Capture d'écran.

People et royauté

Patrick Sébastien a avoué dans un entretien accordé à «France Dimanche» qu’il avait déjà pensé au suicide.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Patrick Sébastien a toujours été connu pour son franc-parler. Depuis la sortie de son livre Vivre et renaître chaque jour, l’animateur a multiplié les interviews, évoquant, à chaque fois, des bribes de sa vie privée. Au Parisien, il parlait de son éviction de France Télévisions, mais aussi de son cancer du rein, dont il a été opéré, et de sa récente séparation avec Nathalie, son épouse depuis trente ans.

Cette fois-ci, c’est une toute autre thématique que l’interprète des « Sardines» a voulu aborder : la mort. Plus particulièrement le droit de mourir dans la dignité. Dans France Dimanche, paru ce vendredi, Patrick Sébastien a avoué qu’il avait déjà pensé au suicide mais qu’il n’avait « jamais eu les couilles d’appuyer sur la gâchette. Et tant mieux car, n’en déplaise à mes détracteurs, je vais bien ! »

Lire aussi > Patrick Sébastien révèle avoir souffert d’un cancer

« Il n’est cependant pas exclu que j’y parvienne un jour. Si la fin est trop dure, je ne vais pas tergiverser longtemps. Ma vie n’a pas été un festin de champagne et de caviar pour se terminer avec une pauvre compote insipide et une madeleine rassie ! Le jour où je ne peux plus manger, baiser et rire, alors salut ! Je suis lucide, je vois mes potes partir, et puis j’arrive à 70 balais même si, dans la tronche, j’en ai toujours 25 ! », a-t-il lâché.

Patrick Sébastien prépare déjà, petit à petit, son départ. Il a acheté sa concession à Martel, dans le Sud-Ouest de la France où il vit depuis plusieurs décennies. « D’abord pour faire rapatrier le corps de Sébastien auprès de moi, et aussi parce que je vis heureux ici depuis quarante ans », a expliqué celui qui a perdu son fils de 19 ans dans un accident de moto. « Je vais faire installer de chaque côté de la tombe des ‘bancs de rencontre’ afin que les gens puissent s’asseoir et papoter. J’ai commandé une jolie pierre bleue. Par contre, pour le petit bonhomme en mousse sur la croix, ils n’ont pas voulu. »

CIM Internet