Paris Match Belgique

Kevin Spacey jugé non coupable d’attouchements

Cette affaire avait été révélée fin octobre 2017. | © Belga

People et royauté

Le jury populaire d’un tribunal civil à New York a débouté jeudi l’acteur Anthony Rapp, qui accusait la star déchue d’Hollywood Kevin Spacey de lui avoir fait subir des attouchements à caractère sexuel, lors d’une soirée à Manhattan il y a 36 ans.

Le jury a rendu sa décision après un court délibéré, repoussant les demandes d’Anthony Rapp qui réclamait 40 millions de dommages et intérêts.

Cette affaire, révélée fin octobre 2017, au tout début du phénomène #metoo de libération de la parole sur les violences sexuelles, avait été suivie par d’autres accusations d’agressions sexuelles contre Kevin Spacey, causant sa mise à l’écart dans le monde du spectacle.

Lire aussi > Kevin Spacey devra payer 31 millions de dollars à la production de « House of Cards »

La vedette de la série politique à succès de Netflix, House of Cards, est encore poursuivie à Londres pour d’autres accusations d’agression sexuelle.

Le jury populaire de 12 personnes a répondu par la négative à la question de savoir si Anthony Rapp, qui avait déposé plainte en 2020, avait démontré que « Kevin Spacey avait touché ses parties intimes », en mai 1986, à l’occasion d’une fête qu’il donnait dans son appartement de New York.

Lire aussi > Kevin Spacey au tribunal, il dément « vigoureusement » les accusations d’agressions sexuelles

Anthony Rapp, qui joue dans la série Star Trek : Discovery avait alors 14 ans, tandis que Kevin Spacey en avait 26.

Les deux acteurs étaient présents tout au long du procès, depuis son début le 6 octobre, et ont maintenu leur version des faits datant d’une époque où l’un et l’autre jouaient sur les planches de Broadway, dans deux spectacles différents.

Par Belga 

CIM Internet