Paris Match Belgique

Dany Boon condamné, il doit verser 110 000 euros à son ex-bras droit

dany boon

Dany Boon. | © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP.

People et royauté

Ils ont été amis, puis collaborateurs, avant de se retrouver au tribunal… Traîné en justice par Laurent Storck, Dany Boon a été condamné en appel lundi pour licenciement abusif.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Coup dur pour Dany Boon. Le comédien et réalisateur a été condamné lundi pour licenciement « abusif, brutal et vexatoire » par le Cour d’appel de Paris. La star va devoir verser près de 110 000 euros de dommages-intérêts à son ancien bras droit et ami Laurent Storch, comme le rapporte le média l’Informé ce mercredi 26 octobre. 

Ex-directeur des productions à TF1, et ancien président des Productions du Ch’timi et HBB25 qui appartiennent à Dany Boon, Laurent Storch a pris la direction de la société de spectacle de son ami, Les Productions du Chicon, en 2013. Trois ans plus tard, il prend connaissance des difficultés financières de l’entreprise. Il est alors convoqué pour un entretien, avant d’être licencié pour motif économique en 2017.

Laurent Storch a alors attaqué Dany Boon aux prud’hommes et réclamé 360 000 euros de dommages-intérêts et d’heures supplémentaires impayées. Débouté en juillet 2019, il a fait appel et finalement eu gain de cause lundi, en deuxième instance, à la Cour d’appel de Paris. 

Il semble que Dany Boon enchaîne les déconvenues financières. En juillet dernier, un quotidien irlandais a relayé les déclarations de l’avocate de l’acteur qui a expliqué que son célèbre client a été escroqué à hauteur de 6,7 millions d’euros par un « Lord » irlandais…

Mots-clés:
people justice dany boon
CIM Internet