Paris Match Belgique

L’ex-petite amie du prince Harry, Chelsy Davy, dévoile une photo de son premier enfant

chelsy davy

Chelsy Davy en mai 2018. | © Chris Jackson / POOL / AFP

People et royauté

Elle est devenue maman au mois de janvier.

 

Plus jeune, elle avait passé près de sept années en couple avec le prince Harry. Aujourd’hui, Chelsy Davy est l’heureuse maman d’un nouveau bébé, Léo, qu’elle a eu avec son mari Sam Cutmore-Scott en janvier dernier. La créatrice de bijoux âgée de 37 ans a partagé sur les réseaux sociaux une photo d’elle portant son petit garçon de dix mois dans les bras. En légende, elle s’est contentée d’écrire un émoji coeur bleu.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by chelsydavy (@chelsydavy)

Depuis sa relation ultra médiatisée avec Harry, où les moindres détails de sa vie privées étaient exposés dans la presse, la jeune femme a décidé de rester particulièrement discrète. Elle avait d’ailleurs réussi à tenir secrète la venue au monde de son fils jusqu’au mois de mars, soit trois mois après sa naissance. C’est finalement l’acteur Richard Eden qui l’a révélé dans sa chronique, Eden Confidential. En 2020 déjà, Chelsy décidait de rester très allusive sur sa relation avec Sam Cutmore-Scott, déclarant au Tatler« Il y a quelqu’un qui m’a conquise, mais c’est très nouveau et je ne veux pas trop en dire. »

En 2004, Chelsy Davy rencontrait le prince Harry au Cap, alors qu’elle y passait une année sabbatique. Elle a ensuite déménagé à Leeds pour étudier le droit, ce qui lui a permis de se rapprocher du jeune prince. Leur romance s’est épanouie pendant plusieurs années sous les yeux d’un public avide d’infos croustillantes sur la famille royale. Chelsy avait assisté à l’époque aux 60 ans du prince Charles, et avait même pu rencontrer la reine Elisabeth II lors d’un mariage mondain. Leur relation a finalement pris fin en 2011. La raison ? Chelsy avait trop de mal à supporter d’être sous le feu des projecteurs royaux. Elle racontait d’ailleurs au Times en 2017 que cette attention permanente des médias était devenue trop « inconfortable » pour elle. « C’était tellement complet : fou, effrayant et inconfortable. Je trouvais ça très difficile quand ça allait mal. Je ne pouvais pas faire face », a-t-elle déclaré.

Mots-clés:
royauté Prince Harry
CIM Internet