Paris Match Belgique

Charles III va modifier la loi pour empêcher Harry et Andrew d’assurer son intérim

Le monarque peut être remplacé en son absence par son épouse et par les quatre premiers adultes dans l'ordre de succession. | © Belga

People et royauté

Charles III aimerait enlever et rajouter certains noms dans la liste des personnes pouvant assumer ses fonctions temporairement.

Le roi de Grande-Bretagne Charles III s’apprête à modifier la loi britannique pour empêcher le prince Harry et le prince Andrew, qui sont en marge de la famille royale, de le remplacer dans le cas où il serait malade ou séjournerait à l’étranger. Les médias britanniques ont rapport él’information ce jeudi. Le Telegraph s’attend à ce que le changement soit effectif « dans les semaines à venir ». Buckingham Palace ne s’est pas encore exprimé à ce sujet.

Lire aussi > Charles III, inclusif et « intello »? « C’est un pionnier au Royaume-Uni du combat pour la diversité et de l’œcuménisme religieux »

En vertu d’une loi de 1937, pour certaines fonctions, comme la signature de documents officiels, le monarque peut être remplacé en son absence par son épouse et par les quatre premiers adultes dans l’ordre de succession au trône. Dans le cas du roi Charles III, il s’agit donc de la reine consort Camilla, suivie de ses fils William et Harry, de son frère Andrew et de sa nièce Beatrice. Mais le prince Harry a renoncé à ses fonctions royales et a  par la suite déménagé aux États-Unis avec sa famille. Le prince Andrew a lui aussi été libéré de son rôle après des allégations d’agression sexuelle. Beatrice, la fille aînée du prince Andrew, n’est quant à elle pas un membre actif de la famille royale.

Lire aussi > Interrogé sur son âge par un écolier, Charles III répond par un trait d’humour et fait le buzz

Afin d’éviter que le prince Harry ou le prince Andrew n’aient à agir en tant que roi par intérim, notamment lorsqu’il voyage avec Camilla et qu’au même moment le prince William se trouve également à l’étranger. La liste doit être allongée, selon divers médias, par le roi Charles III. Il aimerait notamment inclure sa sœur et son frère, la princesse Anne et le prince Edward. Cette solution permettrait de sauter le prince Harry et le prince Andrew sans les retirer formellement de la liste.

Par Belga avec La Rédaction.

CIM Internet