Paris Match Belgique

Cristiano Ronaldo livre de déchirantes confidences sur la mort de son nouveau-né

cristiano ronaldo dit tout dans une interview sulfureuse

Cristiano Ronaldo et sa compagne Georgina en 2019. | © OSCAR DEL POZO / AFP.

People et royauté

Dans un entretien fleuve avec Piers Morgan, la star portugaise s’est confiée comme rarement sur la mort de son fils.

Cristiano Ronaldo comme vous ne l’aviez jamais vu. Dans une longue interview avec le journaliste anglais Piers Morgan, Cristiano Ronaldo s’est confié sur la mort d’un de ses deux jumeaux lors de l’accouchement de sa compagne Georgina Rodriguez, le 18 avril dernier.

« C’est probablement le pire moment qui ait traversé ma vie depuis la mort de mon père », a-t-il confié avant d’ajouter très ému : « Quand vous avez un enfant, vous vous attendez à ce que tout soit normal et quand vous avez un problème, c’est difficile. Moi et Gio (Georgina) avons eu des moments difficiles. C’était très, très difficile de comprendre ce qui se passait à cette période de ma vie. Le football ne s’arrête pas, nous avons eu de nombreuses compétitions. Ce fut probablement le moment le plus difficile de ma vie. »

Le quintuple Ballon d’Or et Georgina Rodriguez avaient annoncé qu’ils attendaient des jumeaux en octobre 2021. En avril, le couple avait révélé que leur fille, Bella Esmeralda, était née mais que son frère jumeau n’avait pas survécu à l’accouchement. Le joueur a confié qu’il gardait les cendres d’Angél près de celles de son père, décédé d’une insuffisance hépatique en 2005, dans une chapelle de sa maison. « Je leur parle tout le temps et ils sont avec moi. Tu sais qu’ils m’aident à être un homme meilleur, à être une meilleure personne, à être un meilleur père. Et c’est quelque chose dont je suis vraiment fier… le message qu’ils m’envoient, en particulier mon fils. »

Lire aussi > Cristiano Ronaldo et sa compagne Georgina annoncent le décès de l’un de leurs nouveaux-nés

Le footballeur raconte encore comment lui et sa compagne ont choisi d’en parler à leurs enfants : « Georgina est arrivée à la maison, et les enfants ont demandé ‘Où est l’autre bébé, où est l’autre bébé ?’. Après une semaine, je me suis dit : ‘Soyons francs, et soyons honnêtes avec les enfants, disons que, Ángel, c’est son nom, est allé au paradis ».

CIM Internet