Paris Match Belgique

« D’où venez-vous en Afrique ? » : La marraine du prince William virée de Buckingham après des remarques racistes

la dame d'honneur de camilla, Lady Susan Hussey, démissionne de Buckingham pour des propos racistes

Elizabeth II en compagnie de Lady Susan Hussey, en 2011. | © BELGA.

People et royauté

Lady Susan Hussey, dame d’honneur de la reine Camilla et marraine du prince William, a démissionné de son poste mercredi pour s’être comportée de manière raciste envers une femme noire qui était invitée à une réception au palais de Buckingham. Elle lui aurait demandé plusieurs fois d’où elle venait vraiment.

Ngozi Fulani est la présidente de Sistah Space, une organisation caritative qui défend les victimes de violences domestiques. Lors de sa visite au palais de Buckingham mardi, Lady Susan Hussey lui a demandé à plusieurs reprises d’où elle venait. À chaque fois, Fulani a répondu qu’elle était Britannique et a précisé qu’elle était née au Royaume-Uni. Mais la dame de cour a continué à lui demander d’où elle venait vraiment.

« Non, mais d’où venez-vous en Afrique ? », a insisté la Lady quand Ngozi Fulani lui a répondu être Britannique. « Non, mais d’où venez-vous vraiment ? D’où est-ce que les gens comme vous viennent ? », aurait-elle encore répété.

Fulani a partagé cette conversation malaisante via le compte Twitter de son association sans nommer Susan Hussey : « Je ne pouvais pas le dire à la reine consort, et c’était un choc pour moi comme pour les deux autres femmes (à mes côtés), nous sommes restées abasourdies et muettes ». « Nous ne souhaitons pas révéler l’identité de la personne concernée, c’est le système qui doit évoluer », a-t-elle insisté.

Un geste qui a entraîné la chute de la Lady : le palais de Buckingham a annoncé que la dame de cour s’était excusée et avait démissionné avec effet immédiat.

Lors de leur fameuse interview avec Oprah Winfrey, le prince Harry et son épouse Meghan avaient accusé de racisme un membre anonyme de la famille royale et du personnel. On a peut-être trouvé la coupable.

CIM Internet