Paris Match Belgique

Meghan revient (en photos) sur la demande en mariage du prince Harry, la vraie

Meghan revient (en photos) sur la demande en mariage du prince Harry, la vraie

Meghan et le prince Harry, le 6 décembre 2022. | © Gregory Pace / Shutterstock / Photo News

People et royauté

Dans leur nouvelle série documentaire sur Netflix, le prince Harry et Meghan Markle reviennent sur leurs fiançailles. Un récit qui diffère quelque peu de celui qui avait été communiqué au public en 2017.

 

D’après un article Paris Match France de Marine Corviole

De nombreuses photos et vidéos personnelles, mais surtout, une histoire d’amour et de monarchie froissée qu’ils racontent avec leurs propres mots. Jeudi 8 décembre, Netflix a dévoilé les trois premiers – sur six – épisodes de la série documentaire consacrée au prince Harry et à son épouse Meghan Markle. Les Sussex y reviennent sur leur enfance, leurs vies – à la fois éloignées et pas si différentes – avant leur rencontre et leur coup de foudre à Londres en juillet 2016, puis sur les premiers mois de leur romance loin des regards, entre Londres et Toronto, où l’actrice tournait sa série Suits.

Le couple est notamment interrogé sur ses fiançailles, annoncées au public en novembre 2017, mais vécue dans la plus stricte intimité quelques semaines plus tôt. « J’aurais voulu le faire avant. Mais comme il me fallait l’autorisation de la reine, je ne pouvais pas le faire en dehors de la Grande-Bretagne », explique d’abord le prince Harry, faisant ainsi référence à sa défunte grand-mère Elizabeth II.

Un magnum de champagne bien trop louche

C’est dans le cottage qu’il occupait alors sur le domaine de Kensington, que le Britannique a finalement pu faire sa demande en mariage. « J’ai dû servir du champagne pendant qu’elle préparait le poulet et ça lui a mis la puce à l’oreille. Elle ma dit, « Tu ne bois pas de champagne, donc ? » Et moi, « Je ne sais pas, la bouteille était là… » », se souvient-il, tandis que Meghan Markle, amusée, précise qu’il s’agissait d’un magnum.

Lire aussi > « Ils se prennent pour des stars » : Stéphane Bern dit tout le mal qu’il pense de Meghan et Harry

« Je n’étais pas sur qu’elle dise oui, mais Guy (le chien de Meghan Markle, ndlr) était déjà installé, donc j’avais Guy en otage. Il était plâtré donc il ne pouvait pas fuir. Et puis dans le jardin, devant les appartements du personnel, j’avais installé quinze bougies électriques », ajoute le prince Harry. Une mise en scène que le public découvre pour la toute première fois, avec deux photos dévoilées pour Netflix.

Meghan revient (en photos) sur la demande en mariage du prince Harry, la vraie
Le prince Harry et Meghan Markle partagent la toute première photo de leurs fiançailles, dans leur série documentaire Netflix dévoilée le 8 décembre 2022. © Backgrid UK/ Bestimage

Un échange téléphonique entre Meghan Markle et une de ses amies, quelques minutes avant la demande, est diffusé. « Oh mon dieu ! Il m’a dit de ne pas regarder », l’Américaine explique t-elle à sa copine Jess. Finalement, une fois dehors, elle a pu retrouver sa moitié. « Bien sûr que j’ai mis le genou au sol. Evidemment », précise le prince Harry. « Il se met à genoux et je dis juste, « Oui ! » J’étais tellement heureuse. Je me suis dit, « Ça y est, on se lance. » »

Des pingouins assortis

On apprend également que les parents d’Archie (3 ans) et Lilibet (1 an) ont organisé une fête déguisée avec leurs amis pour célébrer ses fiançailles, peu avant l’annonce officielle au public. « Meghan et Harry portaient des déguisements de pingouins assortis parce que les pingouins choisissent un partenaire pour la vie. C’était beau. On s’est tellement amusés », commente une amie présente.

Lire aussi > « Harry & Meghan » : William serait « furieux » à cause de cette scène qu’il ne voulait plus jamais voir

Un récit qui diffère donc de celui fait par le couple au moment de raconter ses fiançailles à la télévision, le 27 novembre 2017, « une émission de télé-réalité orchestrée » par le palais selon Meghan Markle. Cette dernière explique que tout avait été répété en amont, qu’on leur avait conseillé de s’attarder sur la bague… « Nous n’étions pas autorisés à raconter notre histoire… Jusqu’à aujourd’hui. »

Si les trois premiers épisodes de la série documentaire reviennent sur les débuts des Sussex, les trois suivants et derniers devraient davantage s’attarder sur leur départ de la monarchie, sur la rupture royale et familiale qui s’en est suivie. La réconciliation avec le roi Charles, le prince William et Kate Middleton pourrait bien ne jamais avoir lieu…

CIM Internet